Mon corps et moi [suite]

Il y a quelques temps je te confiais mes difficultés à accepter mon corps d’ex femme enceinte et de nouvelle maman (ici)… Cette impression de flotter dans un corps trop grand pour moi !
Il y avait surtout ce ventre que j’ai tellement chéri pendant 9 mois et que je déteste à présent. C’est juste hallucinant cette espèce d’ambivalence style « je t’aime moi non plus »…

Je n’ai jamais été vraiment mince, dans la famille on a des formes et c’est plutôt pas mal ! Mais après 18 mois de sommeil haché, d’allaitement, de course contre la montre pour préparer mon Loustique dans les temps, de maladie infantiles en veux-tu en voilà… je me sens grosse… je me sens moche.

La grossesse, le manque de sommeil, le stress, les grignotages et goûters en même temps que Loustique ont eu raison de mes formes. Je sais également que mon point faible c’est le stress. Certains maigrissent quand ils sont stressés, moi c’est bien clair, je gonfle ! Je stress, je grignote, je grignote je stress… Comme si je cherchais à compenser quelque chose en me remplissant (sans faire de la psycho à deux balles). Le reste du temps mes repas sont plutôt équilibrés. Depuis que Loustique mange comme nous je fais encore plus attention au contenu et à la qualité de nos assiettes.

Tout le monde me disait que j’avais plutôt bien récupéré et avec mes 1m75 mes quelques kilos en trop ne se voyaient pas vraiment. Sauf que moi je savais qu’ils étaient là ! Ils me rendaient mal dans ma peau, n’osant plus mettre des hauts moulants ou pleurant dans les cabines d’essayage.

Il a fallu attendre pas loin de 18 mois et la fameuse vente privée Weight Watchers pour passer à la vitesse supérieure. L’été arrivant (même en Normandie), je me suis dit qu’il était temps de faire quelque chose surtout au risque de passer mes vacances au fin fond de l’Irlande avec gros pull et Kway.

Voilà donc maintenant 8 semaines que je compte mes points… 24 points quotidien plus exactement.

Je ne voulais pas faire n’importe quel régime…

Je ne voulais pas d’un régime trop restrictif que je savais voué à l’échec.

Je voulais conserver le plaisir de manger, pouvoir faire quelques excès sans culpabilité, conserver une vie sociale et ne pas être stigmatisée comme « la chieuse qui est au régime ».

8 semaines après je peux dire que c’est une réussite : je continue à manger normalement, j’ai plus l’impression de faire un rééquilibrage alimentaire qu’un régime et ça me convient plutôt bien.

J’aime bien le fait d’avoir une réserve de points hebdomadaires que je gère comme je l’entend et qui me permet d’autoriser des petits écarts notamment lors des soirées entre potes ou fêtes de famille.

Ce qui a changé :

  • Je mange beaucoup moins de pain. Depuis que je suis avec Mr Pixels et surtout depuis que monsieur fait son pain maison j’ai vraiment du mal à résister. Mais comme 50g de pain vaut 3pp le calcul est vite fait !
  • J’ai réduit les quantités. Au début de mon régime je pesais tout ! pas toujours simple d’estimer le poids des aliments. J’avoue qu’après 8 semaines de comptage de points je commence à m’habituer aux quantités. Je prend des assiettes plus petites, je ne me resserre pas et surtout j’ai l’impression que ma sensation de satiété s’est également auto-régulée. C’est fou, car si je mange les mêmes proportions qu’avant je me sens vite ballonnée et mal à l’aise.
  • Je bois beaucoup plus. En véritable chameau que je suis, je prend rarement le temps de boire dans la journée. Maintenant, je prend ma bouteille avec moi et j’essaye de boire régulièrement. Bon forcément je vais aussi plus souvent faire pipi…
  • J’essaye d’anticiper mes menus à l’avance pour ne pas me rabattre sur un gratin de pâtes-béchamel-fromage à la dernière minute.
  • Je mange moins sucré. Moi qui suis un « bec sucré » j’ai largement réduit ma consommation de sucre : le thé nature le matin, le fromage blanc au sirop d’agave (0pp) et juste une cuillère à café de sucre dans mon yaourt. Si vous êtes « sucré » comme moi, une bonne alternative c’est le sirop d’agave. Bien entendu, je pense qu’il ne faut pas en abuser. Au fur et à mesure je me rend également compte que je m’habitue à manger moins sucré et que mon thé du matin passe tout aussi bien sans sucre !
  • Je mange moins gras. J’ai aussi beaucoup réduit ma consommation de matière grasse. En bonne normande que je suis j’avais tendance à mettre du beurre un peu partout et bien c’est terminé et je vis très bien sans !
  • Je mange moins souvent à la « cantine du boulot » le midi. Même si les repas sont plutôt équilibrés, les plats sont souvent très riches voire enrichis (je bosse en maison de retraite pour rappel) et c’est toujours entré, plat, fromage et dessert. Difficile de résister aux desserts maison type brownie, gâteau de riz, crème aux œufs… Je préfère me préparer une salade complète ou une tarte aux légumes.
  • Je prend un petit déjeuner complet. Au programme : 30g de flocons d’avoine (3pp), 100g de fromage blanc (1pp), 1cc de sirop d’agave (0pp), 1 verre de jus d’orange (2pp) et souvent des fruits (pomme, banane, abricot – 0pp). Avec tout ça je tient jusque midi. Je dois quand même vous avouer que je m’autorise parfois un petit extra : le croissant du dimanche matin ! Indispensable pour le moral !!!
  • Je grignote moins… enfin je grignote différemment. J’apprends à écouter mon corps et si je mange quelque chose c’est parce que j’ai vraiment faim. Travailler sur cette envie de grignotter a été le plus compliqué pour moi… Mais bon, exit le morceau de pain, de chocolat ou le petit bout de fromage… Le plus souvent je prend : un fruit (0pp) ou 1 galette de riz (1pp), des abricots secs (1pp) ou même une carotte (0pp). Un petit bémol tout de même : attention pour les fruits, certes ils valent 0pp mais ils sont plein de sucre donc essayez de les limiter à 3 par jour.

grignot

Résultats :

En 2 mois j’ai perdu 7 kilos !

Soit l’équivalent de 2 Loustiques à la naissance ou de 5 packs de lait :

image

(C’est quand même vachement plus parlant en image non ?)

J’ai encore le mal à le voir physiquement, je ne me trouve pas vraiment changé et pourtant des petits riens me font penser que quelque chose à changé : je me sens moins serré dans mes pantalons et le 42 est définitivement trop grand. Et surtout je rentre dans des vêtements que je ne mettais plus depuis très longtemps (même avant ma grossesse).

ww

Mon point faible : le sport !  Au début j’avais sorti la wii fit  pleine de bonnes résolutions et j’en ai fait… quelques jours…
Mais j’ai bien envie de reprendre sérieusement à la rentrée (oui je sais les bonnes résolutions… on en reparlera en septembre). Je ne sais pas trop vers quoi m’orienter, certainement natation.

Je commence ma période de stabilisation  donc j’ai le droit à 32pp/jour (ce qui me parait énorme !).

J’ai retrouvé le poids suite je faisais lorsque j’ai rencontré Mr Pixels (il y a presque 10 ans)… Et ça me plaît plutôt assez !

Bon courage à tous !

Publicités

3 réflexions sur “Mon corps et moi [suite]

  1. Pingback: Mes petits bonheurs #27 | Loustique & Pixels

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s