1 + 1 = 3

image

Tout au fond de moi-même j’ai toujours su que je serai maman. Je ne sais pas pourquoi c’était comme une évidence. Je me voyais avec une jolie maison carrée, un toit pointu, des volets bleus, un jardin, une voiture rouge, un papa, une maman, deux (voire même trois) enfants et un chat…

J’ai la voiture rouge, le papa, un enfant… et le reste ? en cours pour certains projets… reportés voire annulés pour d’autres…

Étant moi-même issue d’une famille de trois enfants, pour moi c’était un chiffre tout à fait normal !

Et puis j’ai rencontré Mr Pixels qui avait beaucoup moins de certitudes. Pour lui un enfant n’était pas une évidence, alors deux ou encore trois l’étaient encore moins.
J’ai terminé mes études, trouvé un travail, enchaîné les heure, profité à deux… et puis nous avons eu Loustique. Une décision prise à deux : une promesse faite un 24 décembre 2011. En mars j’étais enceinte. Nous avons vécu cette grossesse tous les trois, du début à la fin. L’haptonomie aidant, Mr Pixels a tout de suite su trouver sa place. Je pense que je n’ai jamais été aussi épanouie. Je ne me suis jamais sentie aussi belle, aussi bien dans ma peau, aussi femme et paradoxalement aussi désirable aux yeux de mon amoureux que enceinte…

Dès le début nous avons été 3 !

Loustique nous a rejoint le 9 décembre 2012 et depuis nous sommes vraiment 3.

Vous allez me dire que je devrai être contente, comblée et heureuse.

Oui je le suis… c’est certain ! malgré la fatigue et les questions permanentes sur tout et n’importe quoi… oui je suis heureuse. Mais au fond de moi, tout au fond il existe une toute petite envie qui muri doucement. Pas comme une envie de chocolat ou l’envie de cette paire de boots en soldes… Non plutôt comme un manque, comme si il me manquait quelqu’un. C’est une sensation un peu bizarre après tout. Mes deux hommes sont à mes côtés et se portent à merveille. J’ai une famille formidable (si si ça existe). Mais il me manque quelqu’un…

Est-ce que ce sentiment disparaitra avec le temps ?

Est-ce que les gens vont arrêter de me demander « et c’est pour quand le petit deuxième » ? Comment répondre qu’il n’y aura peut-être pas de deuxième sans pleurer.

Est-ce que l’amour de mon petit garçon parviendra à combler ce manque ?

Pourquoi tant de questions ? Pourquoi me faire du mal alors que un c’est bien en fait… Loustique n’a que 2 ans, c’est encore un grand bébé. Un seul bébé c’est aussi plein d’avantages. Ça veut aussi dire ne pas être obligé de déménager, enfin prendre notre temps, pas dans l’immédiat quoi. C’est aussi peut-être envisager de voyager, profiter tous les trois pour découvrir. C’est certainement pouvoir lui offrir les études dont il rêvera. C’est peut-être envisager une prochaine grasse mat d’ici un an ou deux. C’est aussi me dire que dans quelques moi nous sortirons peut-être à tout jamais des couches. C’est enfin économiser 200 000e puisqu’il parait que c’est ce que chaque enfant coûte à ses parents…

Mais c’est aussi ne pas voir Loustique devenir grand frère, ne pas sentir ses petites mains sur mon ventre rond. Ne pas connaître la fierté dans ses yeux de grand frère. Ne pas les entendre pouffer le soir au fond du lit à se raconter des histoires ou faire des cabanes avec les coussins du salon. Ne pas connaître la complicité que j’ai pu moi-même partager avec mon frère et ma sœur. Ne pas multiplier tout cet amour par deux… Ne pas connaître une nouvelle grossesse…

D’un côté la raison… de l’autre la passion…

Quoi qu’il en soit je sais que nous serons de toute façon heureux.. même avec ce tout petit manque…

Publicités

15 réflexions sur “1 + 1 = 3

  1. je suis sûre que ça viendra un jour, comme tu le dis loustique est encore petit profites car ça passe tellement vite qu’ensuite on regrette de ne pas avoir plus. Il faut (si ce n’est pas déjà fait) que tu expliques à papa le manque que tu as et que ce n’est pas seulement une envie comme ça ou un « caprice », je pense que c’est quelque chose de très personnel qu’il ne peut pas comprendre.

  2. Je perçois bien derrière ton billet que tout ça ne dépend pas vraiment de toi… Alors que dire ? Pas évident… Pour moi l’enfant unique (pas par choix de mes parents mais pour raisons médicales 😉 ), c’était une évidence : je n’aurais pas qu’un seul enfant. Pourtant oui, tout aurait été certainement plus facile avec un… Mais bon, raison et désir d’enfant… Le troiz fût plus réfléchi et moins évident, même si envisagé dès la conception de notre famille… Et puis, et puis… Bref, chacun fait en fonction de sa situation, de ses désirs… et de son ou sa partenaire… Après, si le manque est là, je ne peux qu’espérer que Mr Pixels sera tenté lui aussi dans quelques temps. Loustique est encore jeune et visiblement la première fois tu es tombée enceinte rapidement…
    Des bisous

  3. Comme je te comprends moi j’ai mes deux amours mais il le manque au fond de mon coeur un dernier petit pour que notre famille soit complète

  4. Perso j’ai toujours voulu avoir deux enfants (étant de mon côté fille unique), mon homme quand à lui était pour également, on a jamais eu à en douter (bien que ma 2nd grossesse est arrivé plus vite que prévu lol) Donc je peux comprendre se que tu peux ressentir, l’envie d’agrandir ta famille, vivre un bonheur à 4… Laisse faire le temps, peut-être qu’un petit deuxième pointera le bout de son nez dans les années à venir. Mr Pixel changera peut être d’avis plus vite que tu ne le penses, garde espoir & en attendant profite un maximum de ton Loustique ❤

  5. Comme je te comprends, ce petit manque, ancré au plus profond des viscères, je l’ai connu. Immaitrisable. Omniprésent. Parfois dévorant. J’espère qu’un jour, vous pourrez accueillir votre petite merveille, et devenir tout aussi unis, une belle famille à 4. De tout Coeur…

  6. Je crois que personne ne peut être a ta/votre place dans ces moments là.
    Je ne sais pas si ce manque disparaitra, je ne sais pas si M.Pixel (ou toi) prendra du recul, je ne sais pas tout ça… Mais je te/vous souhaite de trouver le meilleur équilibre pour vous deux, vous trois.
    Des bisous ❤

  7. Très touchant… Je me reconnais tant ds tes mots… Ici le manque aussi mais sûrement toujours que nous trois pour des raisons autres mais un c’est bien comme tu le dis 🙂

    Bizzz
    Granouche (adeline)

  8. Ton billet me donne la chaire de poule. Ayant voulu mon troisième au plus profond de moi… Même si mon mari n’était pas du tout pour! Comme toi je viens d’une famille nombreuse donc je ne me voyais pas dans enfant. Et tu sais ce que dit le dicton « ce que femme veut, Dieu le veut » 😘

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s