Je l’ai dans la peau – un lundi parmi tant d’autres #45

Un rendez-vous hebdomadaire proposé par Croque Madame et Alice. Un lundi pour papoter, échanger, partager, bloguer et surtout découvrir d’autres univers !

Cette semaine, les filles nous proposent de réfléchir sur un thème très personnel : les modifications corporelles : tatouages, piercings, oreilles percées. « Comment avez vous marqué votre corps pour y laisser votre propre empreinte ? »

Il est un peu fané, un peu terne, un peu dépassé…

Ça fait maintenant 14 ans que je vis avec lui et même si ce n’est certainement pas le dessin que je referai aujourd’hui… je ne l’échangerai pour rien au monde !
J’avais 19 ans, j’étais jeune, insouciante, timide. Ce tatouage je le voulais, cadeau de moi pour mes 18 ans. Ce tatouage je l’ai rêve puis affiché dans ma chambre me demandant quel effet cela ferait de le voir tous les jours sur mon épaule. Et puis j’ai franchi le pas, au grand dam de mes parents. Accompagnée de mes copines je suis allé me faire tatouer. J’étais fier, il était unique, il était à moi et j’étais unique. Mon épaule : une partie de mon corps que j’aimais enfin.
J’y ai pris grand soin : ni piscine, ni soleil pendant 3 mois. Je l’ai enduit de crème et encore maintenant s’il y a bien une partie de mon corps sur laquelle je met de la crème solaire c’est bien mon épaule droite.

Il fait partie de moi, comme un grain de beauté, une tache de naissance. J’ai l’impression qu’il a toujours été là. Si bien que je l’ai oublié, je ne le vois plus.

Il y a trois ans j’ai entamé un nouveau projet : discuté, ébauché, reçu des esquisses et pris rendez-vous. Et puis j’ai découvert ma grossesse. J’ai préféré attendre en me disant que nous verrons plus tard. Plus tard… il a fallu se réapproprier ce corps que je ne reconnaissais plus. L’aimer à nouveau ou tout du moins l’apprécier, apprendre à vivre avec. Si bien que ce projet tatouage est toujours dans un bac.
J’ai envie de le ressortir et certainement de le modifier, de le faire évoluer à nouveau pour qu’il ressemble encore plus à la femme que je suis devenue depuis la naissance de Loustique.

image

Advertisements

16 réflexions sur “Je l’ai dans la peau – un lundi parmi tant d’autres #45

    • Simple c’est un tribal j’ai demandé à Mr de me trouver une photo 😊
      Et le suivant c’étaient des branches de cerisier japonais mais là aussi j’évolue… on verra !

  1. Moi je fini par l’oublier c’est aussi mon cadeau pour mes 18 ans j’en était très fière et le suis toujours mm si les couleurs sont passés j’attends pour le refaire colorer. C’est mon petit truc en plus a moi.

  2. C’est joli, cette déclaration à ton tatouage !
    Pour le prochain, tu as déjà choisi le salon où tu allais le faire…? demande la fille qui reste circonspecte devant le choix de tatoueurs à Caen ! 😉

    Une belle fin de journée à toi.

    *

  3. Pour ma part je ne suis pas touage pour moi. Mais chacun fait comme il veut, ce que je n’aime pas du tout c’est l’excès comme certains où il y en a partout quand c’est surchargé.

  4. Pingback: Mes petits bonheurs #63 | Loustique & Pixels

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s