Une page se tourne…

image

Il y a maintenant deux ans j’ai déposé un petit bébé âgé de 9 mois et haut comme trois pommes à la crèche. Aujourd’hui je la quitte avec un grand garçon et la boule au ventre…

Il y a un peu plus de deux ans maintenant nous cherchions un mode de garde pour notre Loustique. Une première assistante maternelle à notre actif, un bébé laissé en plein soleil avec son gilet et  nous voilà plein de doutes…
Notre seconde nounou était top mais nous cherchions autre chose pour notre petit garçon.

Et puis nous avons reçu la lettre que nous ne pensions jamais recevoir : une place dans la crèche de quartier flambant neuve qui ouvrira ses portes en septembre 2013 !
Par curiosité, nous avons poussé la porte de la crèche quelques semaines plus tard, le bâtiment était encore en travaux, il y avait de la poussière, du béton et des pots de peinture. Nous avons été accueillis à bras ouverts et avec le sourire confiant de la directrice. Elle nous a rassuré, nous a expliqué le fonctionnement de la crèche, les activités et nous a rapidement fait visiter les lieux.

Loustique était le tout premier bébé à être entré dans les locaux de la crèche.

Son adaptation s’est passé à merveille, mon gros baigneur a tout de suite voulu suivre ses copains; les progrès ont été fulgurants et n’ont pas cessé depuis maintenant 2 ans.
Mais voilà, Loustique grandit et il va falloir quitter le cocon rassurant et protecteur de la crèche pour entrer à l’école.
Chaque vendredis depuis quelques semaines maintenant Loustique me voit verser une larme en disant au revoir à l’une ou l’autre qui part en vacances et que nous ne reverrons pas. Il sait qu’il va aller à l’école après les vacances avec papa et maman. Mais je n’ai pas l’impression qu’il se rende compte qu’il ne verra plus Sarah, Pauline, Cécile, Anne-Sophie, Karen et toutes les autres… Il nous réclame également ses copains comme s’il allait les revoir le lendemain…

« Les filles », les témoins de ses premiers déplacements, le roulé-boulé façon commando et sa technique bien à lui de 4 pattes, de ses premiers pas et forcément de ses premières bosses.

Celles qui ont entendu les premiers mots, les premières phrases et aujourd’hui les premiers gros mots…

Celles qui câlinent quand je ne suis pas là, qui rassurent, réconfortent et grondent parfois…

Celles qui sèchent les larmes, mouchent le petit nez, gèrent les débordements de couche et les petits et gros pépins du quotidien.

Celles qui ont toujours le sourire, qui chantent, dansent, jouent, bricolent, font de la musique et font des « pestacles » mieux qui quiconque !

Celles qui racontent des histoires comme personne.

Celles qui accompagnent, qui guident pour apprendre les règles de la vie en collectivité.

Celles qui savent lire en moi comme un livre ouvert.

Celles qui ont su me rassurer, me guider, écouter mes doutes et mes peines, mes peurs et mes joies de maman.

Celles grâce à qui j’allais au travail sereine, sans me poser de question car je savais mon Loustique entre de bonnes mains et heureux…

Le plus difficile en ce moment ce n’est pas pour lui mais pour moi…

Leur dire merci… et au revoir…

image

Partir avec des souvenirs...

Je n'ai pas su leur dire ce que je ressens et les remercier.
Cet article reprend les mots d'une lettre que je leur ai écrite pour 
les remercier...
Publicités

4 réflexions sur “Une page se tourne…

  1. Pingback: le kit de secours « riz au lait  au Carambar | «Loustique et Pixels

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s