Maman Ours

Un nouveau mercredi et une nouvelle mention pépite pour cet album offert par Manou. Coup de cœur non seulement pour l’histoire mais également pour les illustrations. Bref, un sauf faute que nous ne nous lassons pas de lire et de relire : Maman Oie Ours.

Michel est un ours solitaire et grincheux. Il n’aime rien… ni la pluie, ni le soleil, ni les autres animaux… Mais son truc à lui ce sont les œufs ! Il passe ses journées à rechercher des recettes raffinées afin de cuisiner son produit préféré. En ours écoresponsable il fait très attentions aux produits utilisés : frais, locaux et bio.

Un jour, il découvre une recette d’œufs d’oie durs, arrosés d’une sauce saumon-miel qu’il veut aussitôt tester. Une fois tous les ingrédients regroupés, il retourne chez lui et fait cuire ses eaux.
Il se retourne et là quatre oisons s’égosillent dans la casserole : Maman !!!

Michel est victime d’une stupide erreur d’identité !

S’ensuit une tentative de changement de recette avec un sandwich oison-beurre mais finalement ça lui coupe l’appétit. Il essaye de faire jouer « les conditions de retour » mais là aussi c’est un échec…
Notre ours fini par adopter et éduquer les quatre oisons.

Notre avis :

Un livre à la fois drôle et tendre qui traite de sujets d’actualité : l’adoption et la monoparentalité.

On s’attache très vite à notre ours grincheux qui finalement met en place des stratagèmes et faire preuve d’imagination pour éduquer ces quatre oisons.

J’aime beaucoup les illustrations qui reflètent parfaitement les émotions de notre ours emprunt à la frustration, au désarrois, au questionnement… Des émotions que ressentent tous les parents finalement.

Maman Ours - Ryan T. Higgins
Éditions Albin Michel Jeunesse

***

C’était ma 74e participation aux rendez-vous lecture du mercredi de Yolina du blog Devine qui vient bloguer

Notre semaine en images et petits bonheurs #160

Plus les semaines passent et plus j’ai l’impression que la routine s’installe… les semaines se suivent et se ressemble. Le mois de mai n’a pas tenu ses promesses niveau beau temps et le jardin, les projets activités et sorties sont un peu en suspend… Du coup on s’organise, on s’occupe à ranger et jouer dans la maison. On rêve à des projets plus ou moins éloignés, on imagine, on fait des plans.. Bref on essaye de chasser cette foutu routine et le blues qui s’installe.

Voir le verre à moitié plein et non à moitié vide, profiter de chaque instants de bonheur même si notre 4 ans a des tendances « adolechiant » en ce moment… Chez vous aussi à 4 ans ça répond, ça regarde en l’air et ça n’en fait qu’à sa tête ?

Quelques images pour illustrer cette looongue semaine de 6 jours de travail :

Profiter du moindre rayon de soleil pour prendre un goûter sur la terrasse ;

Et profiter des derniers rayons de soleil d’un dimanche soir ;

Présenter mon nouveau collègue à mes patients en se disant qu’il fait un peu flipper quand même ;

Se dire que c’est quand même vachement chouette d’avoir un jardin et de pouvoir jardiner le soir en rentrant ;

Sortir enfin les sandales… mais les ranger dès le lendemain ;

Avoir le look…

Prendre le temps, flâner avant d’aller au boulot (les jours où Mr Pixels emmène Loustique au travail) ;

Préparer un petit quelque chose…

Courir les autres jours… et se demander s’il ne vaudrait pas mieux déposer Loustique à la garderie le matin plutôt que de courir à l’école…

Tomber amoureuse d’une mini boule de poil rousse. Après nos péripéties de la semaine dernière nous avons vraiment eu un coup de foudre pour Noisette !

Demain direction le travail pour La Fête des Enfants et Arrières Petits-Enfants… pas super motivée mais bon le sourire des familles, des résidents et de nos famille vaut bien ça…
Heureusement la semaine prochaine sera courte puisque je serai en weekend dès mardi soir youpi !

Je vous souhaite un bon weekend et une belle semaine, ici je retourne câliner ma boule de poils !

***

Quelques petits bonheurs en mots et en images pour ma copine Coralie

***

Cette semaine sur le blog, j’ai partagé avec vous un coup de cœur pour Nous serons toujours là pour toi que nous avons adoré. J’ai aussi voulu vous montrer quelques images de la chambre de Loustique mais les photos n’ont jamais voulu charger… j’essayerai donc la semaine prochaine !

Nous serons toujours là pour toi

Je reviens aujourd’hui avec une nouvelle mention « pépite ». Nous avons reçu ce livre fin de semaine dernière et Loustique en est déjà fan, c’est bien simple nous l’avons lu, relu, il l’a feuilleté tout seul en se racontant l’histoire, si bien qu’il la connaît déjà par cœur !

A un âge où commencent les premières inquiétudes : « Est-ce que tu viendras me chercher à la sortie de l’école« , « Tu viens aussi en vacances chez Papy et Manou ? », « Tu vas où ? », « Tu ne m’oublies pas hein ? »…
A un âge où on se pose 1001 questions sur les monstres sous le lit, sur le grand méchant loup, sur l’amour des parents (notamment après une bêtise), sur l’orage…
Et bien ce livre est un indispensable !

On découvre un petit garçon haut comme trois pommes qui lui aussi se pose des questions sur la présence de ses parents à ses côtés. Autant de questions que mon 4 ans pourrait se poser : du monstre dans sa chambre, à l’eau trop profonde, en passant par les bêtises, l’orage…
Et à chaque fois, les parents reprennent la même ritournelle :

Nous serons toujours là pour toi !

Car un papa et une maman c’est présent à chaque instant de la vie de leur enfant… même quand celui-ci est grand !

Mon avis :

Un magnifique message à murmurer à l’oreille des enfants (et encore plus quand ils sont sujets aux inquiétudes et aux émotions comme c’est le cas de Loustique).

Un livre sur l’attachement parents-enfant qui rassure, permet de poser des mots sur les inquiétudes des enfants en abordant leur quotidien.

La parole rassurante des parents répond à chaque questionnement, ce qui rend le livre à la fois drôle, facile à aborder pour les plus petits et surtout facile à mémoriser.

Et sans parler du thème j’ai également craqué pour les illustrations simples et colorées qui accompagnent parfaitement l’histoire.

Un indispensable si vous avez comme moi un petit hypersensible à la maison (comment ça les chiens ne font pas des chats).

Nous serons toujours là pour toi - Stephan Valentin et Denitza Mineva
Éditions PFEFFERKORN
livre offert – Merci aux éditions Pfefferkorn

***

C’était ma 73e participation aux rendez-vous lecture du mercredi de Yolina du blog Devine qui vient bloguer

Notre semaine en images et petits bonheurs #159

Que dire pour résumer cette nouvelle semaine ?
Le temps est et reste grisouilleux, encore et toujours beaucoup de boulot, un craquage pour une petite boule de poil qui aurait du agrandir la famille et puis sa propriétaire qui se rétracte, des moments en famille, des moments avec les copains et de la fatigue…

Allez on va rester sur le positif !

Le rempotage de notre famille bananiers ! Qui a été à l’origine d’une jolie bêtise… Nous avons mis le plus gros sur le palier, le coin repos aménagé devant la fenêtre. Bref, Loustique a eu la bonne idée de jouer avec la terre… non mais sans blague !

Un petit moment de tranquillité pendant le bain du petit ;

Un nouveau lundimanche au calme et Loustique tatoué et appliqué !

Prendre le temps un mardi matin avant de courir tout le reste de la semaine…

Une journée de boulot qui se termine tard mais un retour à la maison sous le soleil !

Recevoir un chouette premier cadeau d’anniversaire ! Merci Amandine ça me touche beaucoup.

Poster enfin la couverture de naissance à sa nouvelle petite propriétaire ;

Un vendredi soir avec un fiston dans le bain, un homme au lit avec la migraine et une maman au fourneaux… Je l’ai bien méritée celle-ci !

Un petit garçon invité à l’anniversaire de ses copains et des parents qui savourent leurs 2h30 de calme…

Savourer une petite soirée entre amis.

Voilà, une semaine toute simple, rien d’exceptionnel, la petite routine du quotidien… Il est grand temps que le soleil revienne et que l’on profite vraiment du jardin, des soirées à l’extérieur, des invitations barbecue sur un coup de tête !

Je vous souhaite une jolie semaine !

***

Quelques petits bonheurs en mots et en images pour ma copine Coralie

***

Cette semaine sur le blog, il a été question de du cache de Loustique, d’une sélection de livres pour parler lunettes et d’une nouvelle couverture de naissance

Une nouvelle couverture de naissance

J’aime offrir des cadeaux qui ont du sens, des cadeaux faits-mains qui resteront et grandiront avec leurs propriétaires.
Je ne suis pas super en avance pour gâter les derniers-nés chez les copains… Mais deux nouvelles petites couvertures ont rejoints leurs petits propriétaires en ce « début » d’année 2017.

J’ai légèrement modifié le modèle de base en transformant le jersey en point mousse. Le résultat donne plus d’épaisseur et contraste plus les motifs de la couverture.
Sa réalisation est toujours aussi simple et agréable avec une alternance de points endroits et envers.

J’ai tricoté 9 pelotes de laine Partner 6 de chez Phildar en coloris Bengale pour une couverture d’environ 60x90cm.

Même si les beaux jours sont devant nous, j’espère qu’il plaira à la jolie brunette qui ne devrait pas tarder à la recevoir.

Enregistrer

Nos petits livres pour parler lunettes

Quand nous avons appris que Loustique allait porter des lunettes nous avons commencé à rechercher des livres traitant du sujet, histoire d’avoir un support pour en parler, lui expliquer mais également pour pouvoir en emporter à l’école pour expliquer aux petits copains.

J’avais envie de vous présenter nos préférés.

Lulu et ses lunettes

Lulu a des nouvelles lunettes, grandes, rondes et rouges… mais il n’aime pas du tout, mais alors pas du tout ses lunettes. Il les déteste et n’a qu’une envie : les faire disparaître !Personne ne doit voir ses horribles lunettes. Lulu va enchaîner les astuces (et les bétises) pour que ses lunettes soient partout… sauf sur son nez !

Dès que maman est partie, Lulu met ses cheveux devant ses yeux. Comme ça, au moins, personne ne verra ses lunettes.

Sauf que rien ne se passe comme prévu et Lulu va de surprises en surprises. Ses lunettes lui permettent de recevoir une récompense et même de se faire de nouveaux amis. Finalement, elles ne sont pas si mal que ça les lunettes de Lulu.

Lulu et ses lunettes - Yasmeen Ismail
Editions Milan

Mes lunettes

Cette fois-ci c’est tout le contraire de l’histoire de Lulu. On découvre un petit garçon qui a de fabuleuses lunettes.

Mes lunettes sont trop chouettes…

Ses lunettes le rendent différent des autres et ça c’est chouette. Avec elles c’est comme s’il avait un pouvoir magique, il a une excuse pour déborder un peu quand il colorie, ou pour faire tomber ses endives par terre à la cantine ou même pour se salir quand il joue au ballon dans la cours de récréation.

Mes lunettes - Alice Brière-Haquet et Amélie Graux
Editions Père Castor

Les lunettes

Nous aimons beaucoup les livres de la collection P’tit doc et celui-ci encore plus car il explique vraiment pourquoi il est important de porter ses lunettes. Au fur et à mesure des pages, l’enfant découvre pourquoi certaines personnes doivent porter des lunettes, quels sont les différents problèmes de vue, comment ça se passe chez l’ophtalmo. C’est également le seul livre dans lequel on parle « d’œil paresseux« , de strabisme et de cache.

Pour ressembler à un petit pirate.

Un livre parfait en complément des deux autres, c’est d’ailleurs celui que Loustique a choisi d’emmener à l’école le jour où il est revenu avec son cache.

Les lunettes - Mes P'tits Docs
Editions Mila

Et  puis il y a aussi notre chouchou, Dada dont je vous avais déjà parlé dans une précédente chronique. 

***

C’était ma 72e participation aux rendez-vous lecture du mercredi de Yolina du blog Devine qui vient bloguer

Comment motiver un enfant à conserver son cache ?

Je vous en ai parlé il y a quelques temps : Loustique est amblyope. En plus de ses lunettes, il doit porter un cache 7 jours sur 7 et 24h/24 afin de rééduquer son petit œil paresseux.
L’enjeu est de taille, si la rééducation n’est pas correctement réalisée, Loustique pourrait perdre son œil.

Mais comment faire comprendre à un petit garçon de 4 ans que ce cache est indispensable et qu’il ne faut pas l’enlever. J’essayerai de vous présenter mercredi les livres qui nous y ont aidé.

Nous avons porté beaucoup d’attention au choix des caches en question. Je pensais que j’en trouverai facilement en pharmacie… et bien non ! La plupart ne sont pas référencés et les pharmacies ne pouvaient même pas les commander. Par ailleurs j’ai été effarée par le prix : 30€ dont seulement 9 pris en charge par la sécurité sociale.

Bref passons, en matière de cache exit les caches classiques couleur peau que j’avais quand j’étais petite fille. Nous sommes partis sur des caches colorés aux couleurs flash. Nous alternons entre deux type :

  • des caches traditionnels composé d’un non-tissé en coton et d’un adhésif renforcé. Les coloris sont variés avec des dessins « garçons » (j’avoue que dans tous les cas j’aurai préféré du mixte mais bon..) et des paillettes. Le cache est complétement occlusif.
    Nous nous en sommes servis les premières semaines quand Loustique était tenté de l’enlever. Il faut dire qu’ils collent tellement bien que l’enfant n’essaie plus de les enlever après plusieurs tentatives.
    Sauf qu’à force de les enlever tous les soirs pour les changer la peau de Loustique en prenait un coup à chaque fois et il était tout irrité…
  • des caches silicone composés d’un adhésif en silicone qui est très bien toléré par la peau. Avec lui, fini les cris au moment d’enlever le cache. Le design est vraiment sympa avec des dessins colorés : les pirates et les dinosaures ont eu beaucoup de succès chez nous.

Pour plus de motivation, l’ophtalmo nous a fournis une affiche sur laquelle l’enfant colle ses caches utilisés afin de compléter le dessin. Tellement motivant que Loustique enlevait systématiquement son cache pour l’y coller… Nous avons remis les choses au point en introduisant une nouvelle règle : on ne peut coller qu’un seul cache par jour.

Enfin, chaque fin de semaine Loustique a le droit à une petite récompense avec quelques pochettes Star Wars si le cache a été correctement mis toute la semaine…

Pour trouver les caches en silicone : www.pharma-gdd.com

Enregistrer