Bad Mother #27

bad-mother-logo

Un petit Bad Mother souvenir de vacances pour ce premier vendredi d’octobre.

En vacances s’il y a bien un moment de la journée que nous savourions c’était… l’apéritif. Ce moment où tu rentres d’une journée de balade et où tu te poses devant une bonne bière et quelques cochonneries à grignotter. Ce moment où tu refais le monde, où tu profite du calme et de la tranquillité sans avoir à te presser pour gérer le quotidien.

Sauf que… maintenant nous sommes parents (je ne te l’apprend pas) et avec un 21 mois ce délicieux moment peut devenir le pire cauchemar !

Alors nous, on a trouvé la solution… on a fait goûter à Loustique une chips piquante…

Depuis, il n’ose plus approcher la table.

On en profite car on sait que ça ne va pas durer !!

A pic maman

***

C’était ma participation pour les Bad Mother de Maud et Emma

Bad Mother #26

bad-mother-logo

Ce Bad Mother pourrait s’intituler : celle qui donnait à manger à son bébé

Loustique a maintenant 21 mois, ça fait maintenant plusieurs mois qu’il manie avec plus ou moins de succès la petite cuillère. Ça fait également plusieurs mois qu’il mange seul…
Enfin ça c’est à la crèche car à la maison je continue de lui donner à manger. Ouai je sais il est grand, il pourrait le faire tout seul et il en serait fier. Mais… je ne suis pas folle et mes murs sont blancs (et j’aimerai qu’ils le restent) !

Pour le moment j’en profite, ça n’a pas l’air de le déranger.

Tant pis pour son autonomie… Et puis à 18 ans il saura bien manger tout seul non ?

***

C’était ma participation pour les Bad Mother de Maud et Emma

Bad Mother #25

Cet été Loustique a pas mal vadrouillé : il a d’abord commence le mois d’août par une semaine de vacances chez ses grands-parents, pour continuer avec une semaine dans le groupe des grands à la crèche (ici). Puis nous sommes partis une semaine chez mes grands-parents en Belgique, nous sommes revenu 3 jours, repartis une dizaine de jours en Bretagne et nous avons terminé par un weekend chez mes parents !!!

Beaucoup de changement quand on est un petit garçon de 21 mois. Qu’est-ce qui a bien pu se passer dans la tête de notre Loustique ? Lui qui était habitué à nous suivre partout et à dormir partout…

Les premiers soirs ont été difficiles : Loustique pleurait, ne voulait pas se coucher mais finissait pas prendre son doudou et s’endormir rapidement.

Et puis, les choses sont allé en s’empirant… nous pensions que les quelques jours chez nous arrangeraient les choses mais non… bien au contraire !

Nous avons ensuite pensé que l’énervement des bagages, des préparatifs, des parents pas forcément zen… y étaient pour quelque chose… et que tout cela s’arrangerait avec nos vacances rien que tous les trois…

1ere nuit de vacances : un couchage difficile (pas grave ça devient une habitude) et surtout 3 réveils en pleine nuit d’un bébé hurlant debout dans son lit !

2e nuit : idem

3e nuit : pareil


image

Nous avons TOUT essayé : reporter le coucher, chanter des chansons, l’épuiser avec la piscine et la plage dans la journée, la douceur, la fermeté, le « laisser pleurer », les câlins, le réconfort, le chantage, le méga biberon du soir, les livres, la veilleuse… Rien n’y fait, Loustique se réveillait toutes les nuits complétement paniqué en hurlant.

La seule chose qui fonctionnait : rester avec lui ! du coup Loustique finissait régulièrement ses nuit au milieu de nous deux dans notre lit… Autant vous dire qu’avec un bébé qui a la bougeotte et qui se réveille à 7h le matin nos vacances n’ont pas été de tout repos.

A notre retour de vacances je lisais un article qui parlait des cauchemars et autres terreurs : « il n’est pas judicieux de le prendre dans votre lit : se retrouver entre ses parents, à une place qui n’est pas celle d’un petit enfant, ne ferait que créer de la confusion… donc de l’angoisse, et peut-être d’autres cauchemars« .

Donc :

Je suis la Bad Mother qui perturbe son fils en l’emmenant en vacances…

Je suis la Bad Mother qui crée la confusion dans son petit cerveau en préférant le laisser dormir entre ses parents (et du coup dormir un peu aussi) plutôt que de passer sa nuit à le veiller à côté de son lit n’osant plus bouger de peur de le réveiller…

Je n’ai toujours pas trouvé LA solution. Toujours est-il que depuis que nous sommes rentré Loustique dort… dans son lit !

image

***

C’était ma participation pour les Bad Mother de Maud et Emma

Bad Mother #24

bad-mother-logo

Pour ce dernier Bad Mother de la saison, Maud et Emma nous ont demandé de frapper fort ! mais nous sommes des parents adorables en ce moment…

Enfin…

Presque…

Nous avons passé le weekend dernier chez des amis. Vendredi soir : petit barbecue dans le jardin de l’immeuble avec leurs voisins. Loustique a passé la soirée à courir avec les autres enfants, jouer dans le bac à sable, grimper sur les bancs, grignoter des morceaux de saucisse avant de repartir en courant. Tant et si bien que vers 22h30 il était complétement crevé, HS, plus de son, plus d’image… Mais Loustique ne sait pas dormir ailleurs que dans son lit… inconcevable qu’il s’endorme sur la couverture de pic-nique…

D’un commun accord nous décidons d’aller le coucher dans l’appartement. Débarbouillage, change, bisoutage, calînage, lecture, chant, rebisoutage… Loustique est prêt à aller se coucher.

D’habitude nous branchons mon téléphone en mode babyphone, mais cette fois-ci IMPOSSIBLE ! le réseau et l’application restent introuvables…

Nous restons à observer… l’appartement est calme, Loustique tétouille tranquillement l’oreille de Walter le dragon et ne va pas tarder à s’endormir.

Nous décidons de rejoindre les amis pour la fin du repas et quittons l’appartement sur la pointe des pieds.

La fin de la soirée se déroule dans la bonne humeur !

Environ 30-40 minutes plus tard nous remontons et sommes accueillis par des cris (que l’on pouvait entendre de l’extérieur de l’immeuble c’est pour dire)…
Nous avons retrouvé un Loustique en panique totale, pleurant, sanglotant… difficile à consoler !

Depuis combien de temps pleurait-il ?

En tout cas ça nous a servi de leçon… j’ai eu mal au ventre et rien que d’y penser j’en suis malade. Et puis Loustique nous a bien fait payer notre « bad attitude » : impossible de le recoucher… je pense qu’il avait tellement peur qu’on l’abandonne une fois de plus qu’il nous l’a bien fait comprendre !

On se retrouve à la rentrée !

Bad Mother #23

Le Bad Mother du vendredi ou l’histoire de la bosse de Loustique

bad-mother-logo

Lundi j’avais une petite course à faire à la supérette à côté de l’appartement avant de rentrer. Je gare la voiture, prend Loustique dans mes bras et nous traversons le jardin de la résidence vers une petite porte située à l’arrière et qui donne directement dans la rue commerçante.
J’ouvre un peut fort la lourde porte…

Qui rebondit…

Et percute le front de Loustique…

« POC » (le bruit de la porte sur le front de mon bébé)

Cris, larme et jolie bosse bien bleue !

Bad Mother

C’était ma participation du vendredi pour Maud et Emma.

Apprendre à écouter – Bad Mother #21

Levez les yeux 5sd de votre pc et écoutez… qu’entendez-vous ? le ronronnement du ventilateur de l’ordinateur, la machine à laver dans la salle de bain, les voitures dans la rue, le chat qui réclame ses croquettes, la cloche de l’église, les oiseaux dans les arbres, présentateur à la télévision…
Nous sommes tellement habitué à vivre dans un monde de sons que nous n’y prêtons même plus attention. Notre cerveau a appris à vivre avec. Au contraire le cerveau tout neuf des tout petit découvre le monde et prête attention au moindre petit bruit ! Il apprend, se construit à travers les expériences sensorielles.

Avec Loustique on chante, on tape sur des boites pour faire des bruits différents, on fait du xylophone, on secoue des « maracasses »…

Et surtout on prend le temps d’écouter.

Depuis un moment Loustique nous montre son oreille quand il entend un son qui lui est familier ou un son qu’il découvre. Depuis peu il répète « coute, coute« .

Alors on écoute : le chant des oiseaux le matin, les cloches de l’église, le klaxon des voitures, la musique (du rock, du blues, du classique), le son de certains jouets (mais il se lasse vite), un papier que l’on froisse, une fermeture éclaire que l’on ferme. On essaye de nommer chacun de ces sons (voire de le signer). C’est un moment de calme que nous apprécions tous, un moment câlin. Loustique est curieux de tout et cherche à reproduire les mots qu’il entend pour dénommer ces sons. Peu à peu il construit son petit univers sensoriel.

loustique danse

Mais apprendre à écouter ça ne concerne pas seulement Loustique… je suis en plein apprentissage et je vous assure… c’est du boulot !

Avant, j’avais un petit bébé, un nourrisson que je connaissais par cœur ! j’ai l’impression que j’ai beaucoup plus de mal à le comprendre depuis que mon petit bébé s’est transformé en grand bonhomme de presque 18 mois. Je savais exactement ce dont il avait besoin et quand il en avait besoin… un peu comme un 6e sens qui me permettait d’anticiper ses demandes. Si bien que Loustique était étiqueté comme « un bébé facile qui ne pleure jamais »…

Mais voilà tout petit a grandit, tout petit s’affirme, tout petit veut faire par lui-même, tout petit veut découvrir son petit monde, tout petit veut toucher à tout mais tout petit n’a pas l’âge de toucher à tout, tout petit n’arrive pas à faire tout comme un grand, tout petit est encore un petit peu petit… Alors c’est le drame : Loustique se jette en avant, en arrière, il crie, il hurle… impossible de la calmer malgré les câlins, les bisous, les tentatives de diversion.

En janvier dernier Jules a fait un spasme du sanglot… nous laissant complétement désarmés. La semaine dernière deux nouveaux spasmes du sanglots, j’ai beau connaître, essayer d’y répondre de façon « adaptée » cad sans paniquer, sans lui montrer que ça me fait peur de voir mon bébé tout bleu, hypotonique, ne respirant plus. Je le câline, lui montre que je suis là, que je l’écoute, que je comprend sa colère et sa frustration (suite à une chute : monsieur a glissé sur le parquet).

Je me pose des questions. Je me rend compte que Loustique a certainement hérité de mon hyper sensibilité et qu’il est très sensible aux émotions. Alors j’essaye d’anticiper, de répondre de façon la plus adaptée possible à la frustration de mon grand bébé mais parfois je n’ai pas le choix… et puis c’est comme ça qu’il apprend et qu’il grandit.

Mon quotidien est fait d’apprentissage : écouter, observer, comprendre ce langage que je ne connais pas…

bad-mother-logo

Un bad mother un peu spécial pour Maud et Emma cette semaine !

Et promis je refais un article si je retrouve ma baguette magique !

Bad Mother #20

Punaise ! déjà ma vingtième participation au bad mother de Maud et Emma ! je ne pensais pas être aussi bad…

bad-mother-logo

Cette semaine encore j’ai eu du mal à être bad… ça fait deux semaines que je me la joue « mère parfaite »…

Mais quand même…

Mardi matin je quitte la maison Loustique sous le bras, je l’installe dans la voiture… direction la crèche !
Après une bonne dizaine de minute au volant de ma voiture j’entends un petit bruit à l’arrière… OUPS ! Loustique était toujours à bord… j’avais pris la direction du boulot en oubliant de déposer mon Loustique à la crèche…
Demi tour… qui est-ce qui a été en retard au travail ?

***

Bon sinon je suis cette mère qui préfère prendre une photo de son fils plutôt que de le sauver !

PhotoGrid_1401365338799

Bad mother #19

bad-mother-logo

Un petit bad mother pour aujourd’hui… moi la maman parfaite toute cette semaine :p

Non mais c’est vrai j’ai été une super maman cette semaine…

Je partage avec vous un bad mother que j’avais déjà lu chez d’autres blogueuses il y a quelques temps… Je m’étais d’ailleurs demandé comment est-ce possible… et bien si c’est possible et je l’ai fait !
Bref, il y a 3 semaines nous sommes allé acheter une nouvelle paire de chaussures pour Loustique. Les chaussures qu’il avait aux pieds étaient du 19… nous sommes repartis avec une paire en 22…

 

Quelques lignes pour le rendez-vous du vendredi de  Maud et Emma  !

Bad Mother #18

J’ai l’impression que les rendez-vous du vendredi avec  Maud et Emma reviennent vites ! les semaines défilent à vitesse grand V chez nous… impression d’avoir le temps de rien !

bad-mother-logo

Il y a quelques temps je vous avais parlé du rythme que nous imposions à Loustique à propos du changement d’horaire… de cette impression que le temps file, que nous courrons pour le rattraper et en même temps que nous imposons ce rythme à Loustique !

Après une semaine de vacances chez Manou et Papychat puis une semaine de vacances avec nous, nous avions enfin réussi à lui faire retrouver un petit rythme sympa et donc un bébé reposé et des parents plus cool !

En revenant à la crèche après les vacances je leur ai donné ces nouveaux horaires : petite sieste le matin et ne pas le coucher direct après manger pour la sieste de l’après-midi car il ne voudra pas dormir mais attendre qu’il réclame de lui-même (généralement vers 14h30)…

Après 15 jours de crèche force est de constaté qu’il est COMPLÉTEMENT déréglé ! elles le couchent en fin de matinée, en général il dort une petite heure (et encore). Puis petit monsieur ne veut plus dormir du reste de la journée.
Résultat je le retrouve épuisé le soir, il est grognon et chouine pour un rien. Du coup, impossible de profiter, de jouer ou de se promener avec lui.
Parfois je dois même le coucher en rentrant tellement il n’en peut plus… et impossible de le réveiller tellement il dort bien alors on le laisse faire et on ne voit plus notre fils, on ne joue plus avec lui, on ne prend plus de bain. Il se réveille vers 20h parfois plus tard, prend son biberon et se recouche direct !

Parfois je me demande si notre rythme de vie est adapté à un bébé…
Parfois je me dis que la crèche ce n’était peut-être pas une bonne idée…
Parfois je me dis que j’aurais du reprendre un 80%…
Bref… parfois je me pose trop de questions…

Bad Mother #17

Pour une fois… ce ne sera pas un Bad Mother mais un Bad Father… ouai j’ai été une maman PARFAITE cette semaine ! donc chacun son tour nonméo !

bad-mother-logo

Pour ceux qui me suivent depuis un moment vous savez que nous avons passé un hiver en enchaînant bronchites, otites et autres réjouissances (merci la crèche).
Il y a un peu plus d’un mois le pédiatre de la crèche a pris les choses en main demandant des examens complémentaires et notamment un examen ORL. Impossible pour moi de me dégager pour ce foutu rdv ! Pas grave c’est papa qui s’en charge.
J’ai un compte-rendu plus ou moins détaillé le soir : Pirmalan et comprimé à base de souffre le matin. Et… « Peut-être une radio des sinus si ça ne s’arrange pas« …
Rien de plus ? « Non non ça va... »

Bon…

Les jours passent, les semaines passent… 1 mois plus tard… j’ouvre le carnet de santé de Loustique pour vérifier ses dates de vaccination.

Et là sur quoi je tombe ?

Une ordonnance pour une radio des sinus… « Ben je t’avais dit ! »

Boulet !

Que Manou et Papychat se rassurent depuis nous avons pris rendez-vous !

Désolé Maud et Emma d’avoir transformé mon Bad Mother en Bad Father !