Mes lectures de l’été

De retour de vacances j’avais envie de partager avec vous les livres qui m’ont accompagnés ces 3 dernières semaines. Il y a eu un peu de tout : des romans, des bandes dessinées et un peu de DIY.

Je commence par les bandes dessinées, étape indispensable de notre séjour en Belgique. Nous avons en effet pris l’habitude de nous approvisionner dans une boutique de Liège.

Momo – Tome 1 et 2 de Jonathan Garnier et Rony Hotin
Momo est une petite bonne femme haute comme trois pommes qui vit seule, dans un village côtier avec sa grand-mère. Son père, marin-pécheur est rarement présent à la maison. La petite fille souffre de cette absence et met à rude épreuve les nerfs de sa grand-mère quelque peu débordée par l’énergie et l’imagination de cette gamine.
J’ai complétement craqué sur les illustrations colorées et toutes en douceur qui font penser à un manga japonnais. Momo est une petite fille intrépide et rêveuse, pour qui, la moindre anecdote du quotidien devient une aventure. L’histoire est à la fois émouvante et bourrée d’humour autant dans les situations que dans les paroles de cette petite bonne femme qui n’a pas la langue dans sa poche.
En revanche, autant j’ai adoré le premier tome : émouvant, drôle et pétillant, autant j’ai été quelque peu déçue par le second que j’ai trouvé plus « trainant »…
Quoi qu’il en soit, pour moi Momo est une vraie bouffée d’oxygène et mérite une mention « pépite ».

Quatre sœurs – Geneviève – Tome 4 – de Cati Baur d’après Malika Ferdjoukh
Le 4e et dernier tome de cette série était dans ma pile à lire depuis un moment et j’ai attendu avec impatiences nos vacances pour pouvoir le dévorer. Que dire ? Une bande dessinées qui se lit toute seule, on retrouve avec plaisir les 5 sœurs et la Vill’Hervé. Cette fois c’est la discrète Geneviève que nous découvrons à travers ses aventures de vacances. L’histoire ne délaisse pas les 4 autres sœurs que nous voyons grandir, évoluer et changer et finir par faire le deuil de leurs parents.
Elles vont me manquer ces 5 sœurs… et j’avoue qu’un tome consacré à Charlie m’aurait bien plu également…

Un grand Bourgogne oublié, quand viennent les cicadelles… de Manu Guillot, Hervé Richez et Boris Guilloteau
Dans le Mâconnais, 3 frères essayent, tant bien que mal de maintenir à flot le vignoble familial. Malheureusement, des cicadelles (un parasite des vignes) touchent le domaine et les frères doivent détruire une partie des parcelles.
Le choix de Mr Pixels qui avait déjà le premier tome. Une bande dessinées qui se lit facilement, même pour la novice en œnologie que je suis. Les personnages sont attachants et on espère qu’ils trouvent une solution pour maintenir le domaine dans la familles. Après, ce n’est pas vraiment le type de bande dessinée que j’affectionne, je l’ai lue par curiosité mais je ne pense pas prendre du plaisir à la relire une seconde fois.

Tendre crochet par Tournicote… à cloche-pied
Un livre qui m’a été recommandé par Morgane de La Fabrique à Doudous – des créations plus ou moins simples à réaliser tout au crochet avec des explications détaillées pour les débutants.
Mr Pixels m’ayant fait une « commande » pour l’été prochain j’avais bien envie de reprendre mon crochet pour relever le défis.
Pour le moment j’ai juste feuilleté le livre et rêvé devant les doudous réalisés. J’espère pouvoir bientôt ressortir ma laine et mon crochet pour pouvoir les réaliser…

Outlander de Diana Gabaldon – Tome 1 : le Chardon et le Tartan, Tome 2 : Le Talisman, Tome 3 : Le Voyage et Tome 4 : les Tambours de l’Automne
Outlander était dans la PAL de ma liseuse depuis un bon moment déjà mais je n’avais pas encore passé le cap. J’avais vu un reportage il y a quelques temps sur cette saga et je l’avais sélectionné en pensant que c’était un roman de midinette. Avant de partir en vacances j’ai téléchargé les deux premiers tomes… que j’ai dévoré une une semaine.
3 semaines plus tard, 4 tomes et 3 311 pages plus tard… je peux avoue que je suis accros !
Claire, jeune infirmière retrouve son mari pour une seconde lune de miel en Écosse. Ils ont été séparés pendant la seconde guerre mondiale et savourent ces retrouvailles en rêvant à leur avenir. Lors d’une promenade sur un mégalithe, elle se retrouve comme aspirée dans le temps et se réveille en 1743 au cœur d’une Écosse à feu et à sang en pleine guerre d’indépendance. Claire s’adapte peu peu à sa nouvelle vie tout en cherchant une solution pour retrouver son époque… Mais elle rencontre Jamie, un jeune guerrier Highlander dont elle va tomber amoureuse.
Un roman qui allie à merveille faits historiques, histoire fantastique, aventure et amour… J’ai tout de suite été happée par l’histoire et le style de Diana Gabaldon. Les personnages sont attachants et le livre regorge d’anecdotes et de descriptions qui aident à les imaginer au quotidien. C’est bien simple on a l’impression de les connaître ! Les aventures et intrigues se succèdent et nous happent littéralement.
A la fin du premier tome j’ai directement enchainé avec le suivant… à la fin du second je me suis dit que j’allais me lasser en me demandant ce que l’auteure allait pouvoir trouver de plus… Je viens de terminer le 4e tome et j’attaque avec tout autant de plaisir le 5e.
Attention ! Risque d’addiction !

Publicités

Peur du noir moi ?

Depuis notre retour de vacances, Loustique recommence à avoir peur du noir… enfin je ne sais pas si c’est vraiment une peur du noir ou une façon d’essayer de grapiller un peu de temps avec nous. Mais ça c’est une autre histoire !
On a donc ressorti un petit livre qu’il a reçu pour son anniversaire : Peur du noir moi ?

Il fait nuit noire, Clara se réveille, elle a soif… des yeux brillent dans le noir et des ombres monstrueuses l’entourent ! Elle allume la lumière, ouf, pas de méchant loup mais ses jouets préférés et les rideaux qui bougent dans le vent.
Direction la cuisine pour un petit verre d’eau…
Seulement voilà… pour rejoindre la cuisine il faut traverser le salon et ses fantômes et formes bizarres. Et dans la cuisine, elle découvre des petits et des grands monstres…
Une fois son verre d’eau bu, Clara a envie de faire pipi. Il faut donc rejoindre la salle de bain et la famille de crocodiles qui l’attend dans la baignoire.

Ouf, nul crocodile à l’horizon mais des serviettes et des peignoirs tout simplement !

Notre avis :

Dans la famille Pixels nous aimons beaucoup ce petit livre. Son petit format est assez pratique pour l’emmener avec nous et le dégainer en cas de peur du noir.
Un petit livre pour aborder la peur de l’obscurité. Il permet de dédramatiser et de montrer aux enfants que les formes, les ombres et les bruits de la nuit ont tous des explications rassurantes.

Les illustrations colorées sont vraiment chouettes et pleines de petits détails.

Ce livre a également la particularité d’être animé. Une application téléchargeable sur smartphone ou tablette permet en effet d’animer les différentes pages : mouvements et sons accompagnent alors la lecture pour le plus grand plaisir de Loustique.

Peur du noir moi ? Magali Le Huche
Histoires animées - Albin Michel Jeunesse

***

C’était ma 80e participation aux rendez-vous lecture du mercredi de Yolina du blog Devine qui vient bloguer

Le prince Nino à la maternouille

Demain c’est la rentrée et le prince Nino fait sa première rentrée en maternouille… Sa grande sœur qui rentre à la grande école se moque de lui, car il faut bien avouer que Nino a franchement la trouille !
Heureusement, sa voisine sorcière lui propose une solution qui rassure aussitôt Nino : sa maman restera avec lui toute la journée…
Le lendemain, quand la cloche de l’école sonne, Nino prononce la formule magique et sa maman rapetisse. Si bien qu’à la fin elle peut tenir dans la poche de Nino, sans que personne ne s’en rende compte.
Mais Nino va découvrir qu’emmener sa maman à l’école ce n’est pas si terrible que ça. Elle lui fait des reproches quand il tache ses habits pendant le cours de peinture, elle s’inquiète quand il fait une course de trottinette dans la cours de récréation et elle l’oblige à manger ses betteraves à la cantouille.
A la fin de la journée, Nino n’en peut plus d’avoir sa maman avec lui à l’école car après tout :

L’école c’est pas pour les mamans

Notre avis :

Dans la famille nous sommes fans des Belles Histoires. Loustique y est abonné depuis l’an dernier et prend toujours beaucoup de plaisir à découvrir des histoires sélectionnées avec soin. Et puis, les illustrations toutes en douceur me plaisent beaucoup et accompagnent parfaitement le récit.

Un livre pour parler des peurs que peuvent avoir nos petits à l’idée d’entrer à l’école… Loustique l’aime beaucoup même s’il n’a jamais demandé à ce que l’on reste la journée avec lui.

Le prince Nino à la maternouille - Anne-Laure BONDOUX et Roger CAPDEVILA
Les Belles Histoires 
Éditions Bayard

***

C’était ma 79e participation aux rendez-vous lecture du mercredi de Yolina du blog Devine qui vient bloguer

La poule qui n’aimait pas les œufs

Encore un chouette album offert par Manou lors d’une de ses visites. Et il en a de la chance Loustique, car Manou elle sait dénicher de jolies perles.

Tout le monde le sait… les poules, ça pond des œufs ! C’est comme ça, c’est la nature… mais comment faire quand on est une poule et que l’on n’aime pas les œufs ?
C’est la mésaventure qui arrive à Cunégonde. Et surtout, c’est ce qui lui complique beaucoup la vie… puisque, comme toutes les poules, elle pond un œuf tous les jours !

Eurêka ! s’écrie Cunégonde. Il lui suffit d’arrêter de pondre et ses problèmes seront réglés !

Cunégonde va s’appliquer à trouver toutes les solutions possibles pour ne plus pondre ces satanés œufs qui l’empêchent de vivre pleinement…

Notre avis :

Cunégonde nous a fait beaucoup rire : ses astuces pour ne plus pondre d’œufs sont toutes plus abracadabrantes les unes que les autres. Il faut dire qu’elle est attachante cette jolie poule rose.
Mais derrière son humour et ses astuces, Cunégonde nous apprend aussi à nous accepter et vivre avec ses petits (et gros) défauts.

La poule qui n'aimait pas les œufs - Séverine de la Croix, Anthony Signol
et Pauline Roland
Éditions Splash

***

C’était ma 78e participation aux rendez-vous lecture du mercredi de Yolina du blog Devine qui vient bloguer

 

L’enfant, la baleine et l’hiver

Quand je choisi un livre pour Loustique, je dois avouer que la première chose que je regarde ce sont les illustrations… Je suis vraiment une grande fan des illustrations pour enfant. Quand je suis tombée nez à nez avec L’enfant, la baleine et l’hiver je n’ai pas hésité. Et comme l’histoire est absolument craquante, il a vite rejoint la bibliothèque de Loustique…

C’est donc avec une nouvelle mention pépite que je reviens aujourd’hui…

Peut-être connaissez vous déjà Noé ? L’été dernier il avait recueilli une petite baleine échouée. Nous le retrouvons cette fois-ci en plein hiver avec son papa et ses six chats. La petite baleine est retournée parmi les siens mais manque beaucoup à Noé.
La glace commence à entourer l’île et son papa part pécher en mer une toute dernière fois avant d’affronter le froid de l’hiver.
Les heures passent mais son papa ne revient pas… Noé s’inquiète et décide de partir à sa recherche.

Plus Noé avançait, plus la neige tombait dru. Et voilà que tout se ressemblait… Il était perdu !

Mais c’était sans compter sur l’aide de son amie…

Notre avis :

Une magnifique histoire d’amitié entre un petit garçon et une baleine. Mais surtout une très belle histoire d’amour qui met en avant la relation père-fils. un récit attachant, tendre et émouvant. Je découvre complétement cette série et je suis sous le charme. Je pense que le premier album des aventures de Noé et de son amie sera bientôt dans notre bibliothèque.

Les illustrations accompagnent parfaitement le récit. Benji Davies parvient à représenter parfaitement l’hiver, la mer et la douceur de cette histoire. Ses illustrations sont tendres, empreintes de poésies et bourrées de petits détails.

Bref, un livre pour réver, faire réver et nous émerveiller.

L'enfant, la baleine et l'hiver - Benji Davies
Éditions : Milan

***

C’était ma 77e participation aux rendez-vous lecture du mercredi de Yolina du blog Devine qui vient bloguer

 

 

Jardiner avec ses enfants

Déjà avant l’achat de la maison nous avions installé de nombreux pots sur notre balcon. Le résultat n’a pas toujours été à la hauteur de nos espérance mais je dois avouer que nous étions très fiers de nos fraises ou de nos tomates de balcon. A l’époque j’avais également tenté les courgettes et les melons… sans vraiment de résultat.

Alors quand nous avons déménagé dans la maison c’était clair et net que nous aurions un petit jardin potager. Avec Loustique nous avons rapidement conservé nos petites graines : courges butternut et potimarron.
J’ai également acheté quelques graines de tomates et de courgettes que j’ai complétées un peu plus tard avec des plants de fraisiers.

Il y a quelques semaines nous avons reçu le livre : Les enfants ! Vous venez jardiner ? Que j’ai dévoré !
Ce livre regorge d’idées, de conseils et d’astuces pour jardiner avec les enfants et entretenir leur curiosité. On commence par les bases du jardinage : des conseils quant au choix des outils, des cultures en pleine terre ou en bacs, le choix des plants…
On découvre ensuite les conseils de culture mois après mois. Sur chaque double page, on découvre une plante, son type de culture, ses besoins en eau, quand la planter et quand récolter. Sont décrits ensuite des conseils quant à sa culture, ce que l’enfant peut faire, divers astuces ou idées cuisine mais également des associations plantes/fleurs.

Nous avons suivi les conseils pour nos différentes plantation et nos petits plants poussent à merveille. Quel plaisir pour Loustique que d’aller vérifier la croissance de ses fraisiers ou d’arroser lui-même son potager.

Outre les conseils de cultures, différentes activités réalisables avec les enfants sont proposées. Je découvre ainsi que l’on peut réaliser de la peinture avec des pelures d’oignon ou avec du chou rouge, faire soi-même son sirop de menthe, réaliser une carotte-flûte ou cuisiner un fondant chocolat-betterave !

Ce livre a déjà toute sa place dans notre bibliothèque et je pense que nous testerons prochainement ces différentes activités.

Les enfants ! Vous venez jardiner ? Ghislaine Deniau
Édition Terre vivante
Livre offert – merci !

Bob le Loup

De retour du Festival du Livre Jeunesse de Cherbourg avec un nouvel album : Bob le loup.

Tiloup n’est vraiment pas en forme, depuis quelques jours il a de la fièvre et mal au ventre.
Bob le Loup est un loup sacrément affreux. C’est bien simple il ne faut jamais croiser son chemin, jamais lui adresser la parole, jamais prononcer son nom… Le genre de loup, mangeur d’enfants qu’il vaut mieux éviter.

Bob le loup, qui voit tout et entend tout tellement il est fort !

Tiloup a peur de Bob le Loup et applique les consignes à merveilles. Seulement aujourd’hui, Tiloup est tellement mal que tout tourne autours de lui et il fini par s’effondrer par terre.
Mais seule avec ses deux enfants à la maison, la maman de Tiloup n’a pas d’autre choix que de confier son fils à Bob le Loup pour qu’il l’emmène à l’hôpital.

Notre avis :

On aime beaucoup l’histoire de Bob le Loup qui fait réfléchir sur les préjugés à dépasser pour découvrir une personne. Une jolie leçon pour apprendre à faire taire les rumeurs…
Je suis complétement fan des illustrations toutes en finesse de Ronan Badel que nous avons eu la chance de rencontrer et qui a fait une jolie dédicace à Loustique.

Bob le Loup - Jean-Luc Le Pogam et Ronan Badel
Éditions P'tit Glénat

***

C’était ma 76e participation aux rendez-vous lecture du mercredi de Yolina du blog Devine qui vient bloguer