Grimper avec Hapik

La semaine dernière, nous avons profiter des vacances pour tester Hapik.

20170420_104552

Nul n’est sensé ignorer la loi de la gravité

Proverbe Hapik

Hapik c’est quoi ?

Un tout nouveau concept à mi chemin entre le mur d’escalade, le terrain de jeu et le parcours d’accrobranche. Pour le moment seuls trois centres sont ouverts en France : Grenoble, Caen et Mulhouse mais Hapik ne compte pas s’arrêter là.

Hapik c’est pour qui ?

Hapik s’adresse à tous à partir de 4 ans, en famille, entre amis, en solo ou en groupe.

Hapik c’est comment ?

Sur 250m² vous découvrez différents « murs » aux prises et thématiques variées. Il y en a pour tous les goûts, du plus simple au plus compliqué mais tout en peps, couleur et bonne humeur. Loin des murs d’escalade classiques, ici c’est le côté ludique qui prime.

A 11h jeudi dernier nous étions donc au rendez-vous avec un Loustique énervé qui voulait grimper direct !
Après avoir enfilé un baudrier adapté à la taille de Loustique, l’équipe a le droit à un petit briefing explicatif des consignes : chaque participant choisi un mur et lève la main pour être assuré par un moniteur. Dès qu’il est assuré il peut grimper à sa guise et redescendre autant de fois qu’il le souhaite.
Arrivé à la hauteur souhaitée le grimpeur se jette en arrière et le système d’auto-assurage permet une descente en toute sécurité. Une fois sur le plancher des vaches il lève à nouveau la main pour être dés-assuré.

Pour commencer, Loustique s’est entrainé à grimper quelques prises et se jeter en arrière pour apprendre à descendre en toute confiance.
Peu à peu il a pris de l’assurance et enchaînait les murs. Les différents murs sont adaptés aux capacités de chacun et ont des thématiques et prises différentes : le gros fromage, les pixels et même un mûr en réalité augmenté… bref tout est fait pour varier les plaisirs.
Les moniteurs sont là pour rassurer, guider et conseiller. Par moment ils positionnent de petits jouets en hauteur pour motiver les enfants à grimper toujours plus haut jusqu’à aller appuyer sur le buzzer rouge situé tout en haut.

C’était une grande première pour Loustique, du haut de ses 4 ans et quelques mois je le pensais un peu petit mais connaissant mon petit débrouillard je savais que l’activité lui plairait.
J’ai été agréablement surprise par la volonté et la persévérance de mon Loustique qui a passé toute l’heure à grimper, tester, essayer de nouveaux chemins…
A un moment, il nous a fait remarquer qu’il « n’avait plus de muscle » mais peu importe, il a continué sans vouloir se reposer.

Un petit espace cafétéria permet aux sportifs de se ressourcer et aux parents qui le souhaitent de prendre un verre en attendant leur progéniture…

Hapik propose également d’autres concepts :

  • les séances libres (comme nous avons réalisé)
  • les anniversaires : 1h d’escalade et 1h de goûter
  • des stages à la semaine
  • une privatisation du lieu pour différents événements (enterrements de vie de jeune homme ou jeune fille, séminaires…)
Hapik
Décathlon Mondeville - Les Carandes - 14120 MONDEVILLE
www.hapik.fr

Pâques à la Ferme Aux 5 Saisons

Lundi dernier nous avons profité de l’opération « Printemps à la ferme » pour aller chasser les œufs à la Ferme aux 5 Saisons. Il faut dire qu’à Pâques, les poules de François pondent des œufs en chocolat !

20170417_150315

Ne cherchez pas la Ferme aux 5 Saisons sur votre GPS. Mais rassurez-vous le chemin est fléché à partir de Flamanville.

Après une petite histoire et les consignes, le petit groupe d’enfants est invité à ramasser les œufs en chocolat disséminés dans un champs d’herbes hautes. Mais attention, tous les œufs récoltés seront ensuite déposés dans un panier commun et redistribué.
Les plus rapides et les plus téméraires remplissent rapidement leur panier. Loustique a eu du mal à en trouver… un. Mais là aussi François veille à ce que chacun ait la joie de découvrir son trésor.
S’ensuit le fameux partage des œufs puis un goûter à base de teurgoule, jus de pomme, cidre et pain au chocolat. Le tout maison bien entendu !
Avant de partir nous avons fait un petit tour dans la ferme à la rencontre de Noisette le petit veau, des poules, canards, ânes et autres lapins.

Bref, un sans faute ! Loustique s’est régalé et nous aussi !

Pour information :
La Ferme aux 5 Saisons c’est aussi une ferme pédagogique ouverte à tous : balades contées, découverte du pain, anniversaires…
En mai, la Ferme aux 5 Saisons ouvrira le premier golf paysan de France. Nous en avons eu une démonstration et nous reviendrons le découvrir prochainement !

20170417_145449

Plus de renseignements : www.lafermeaux5saisons.com

Le Printemps à la Ferme

Cette année, la nouvelle édition du Printemps à la Ferme se déroule le weekend de Pâques. Ce n’est donc pas pendant deux, mais pendant trois jours que les agriculteurs du réseau « Bienvenue à la ferme » vous accueillerons sur leurs exploitations.

17522942_1421589844552706_2287848250983765277_n

Cela fait quelques années que nous suivons les actualité du réseau « Bienvenue à la ferme » : des produits frais, de qualité et issus du terroir Normand. Et des agriculteurs engagés qui défendent leur patrimoine et répondent à une charte éthique de qualité. Il s’agit avant tout d’une agriculture raisonnée, durable et responsable.
Nous avions commencé à nous fournir auprès du drive fermier à proximité de mon travail et depuis sa fermeture nous sommes des adeptes de Goût et Qualité à Bretteville-sur-Odon.

Les 15, 16 et 17 avril, les 80 agriculteurs du réseau vous ouvrent les portes de leurs exploitations. Le programme est varié : visite des exploitations, portes ouvertes, biberonage de chevreaux, marchés du terroirs, traite des vaches, taille de pommiers… Bref vous aurez l’embarras du choix !

L’an dernier nous étions allés à la découverte de la Ferme de L’Orimier à Sideville (50). Loustique avait admiré des petits veaux, grimpé sur un tracteur et surtout nous avions acheté des produits de la ferme.
Cette année, nous serons à nouveau du côté de Cherbourg et j’avoue que je me laisserai bien tenter par une petite visite à la Ferme aux 5 Saisons que Loustique avait eu la chance de visiter l’an dernier avec ses grands-parents.

Concours 

Sur la page FB de Bienvenue à la Ferme en Normandie vous pouvez gagner une nuit pour 4 personnes en chambre d’hôtes dans une ferme en Normandie et 5 paniers garnis.

Pour en savoir plus 
Le site avec le programme des manifestations : 
www.printempsalaferme.com
La page Facebook : Bienvenue à la ferme en Normandie

La Grande Course au Fromage

La semaine dernière j’avais envie de passer un peu de temps avec Loustique, entre le déménagement et les travaux ce n’est pas toujours simple de trouver du temps pour nous deux.  Et ça tombe bien, il y a La Grande Course au Fromage à l’affiche de notre cinéma préféré.

Solan, le canard a une âme de champion, il veut être le meilleur, toujours et tout le temps. Aussi quand il découvre la tradition de la Grande Course au Fromage, il envisage une fois de plus de montrer à tous qu’il est LE meilleur. La course oppose deux équipes représentant le village de Pinchcliffe et le village de Pinchtown en conflit depuis toujours.
Solan est tellement certain de l’emporter qu’en secret il parie même la maison de son ami et inventeur Féodor et de Ludwig le hérisson timide.

Tous les trois feront preuve de bravoure pour remporter la victoire et conserver leur toit. Ils devront franchir des précipices, traverser des forêts, gravir des montagnes et affronter les terribles Pooki Del Diablo.

Notre avis :

  • une histoire fabuleuse, des personnages attachants et un magnifique univers ;
  • 3 amis, 3 caractère : Solan est un peu énervant a toujours vouloir être le meilleur. Mais on découvre un tout autre Solan à la fin du film. J’ai beaucoup aimé Féodor et ses merveilleuses inventions. Et puis il ne faut pas oublier Ludwig le petit hérisson peureux et qui n’a pas confiance en lui.
  • un film qui transmet de jolies valeurs telles que l’amitié et la solidarité ;
  • les animations en stop-motions sont fabuleuses et les personnages vraiment réalistes.
  • du haut de ses presque 4 ans Loustique a beaucoup aimé cette histoire mais a parfois eu un petit peu peur me demandant à aller sur mes genoux pendant la séance histoire de se rassurer. Rien de vraiment effrayant à vrai dire mais Loustique est dans sa période « peur du noir » alors les séquences nocturnes étaient un peu trop effrayantes à son goût.
  • une fois de plus Little KMBO nous a fait rêver, merci à eux !

Pour en savoir plus : www.littlekmbo.com
Et au Lux : www.cinemalux.org

Loustique et les dinosaures normands

n ce moment nous passons peu de temps avec et pour Loustique… pas toujours simple d’allier vie de famille, déménagement imminent et vie professionnelle archi-chargée en que moment. Les moments passés juste tous les trois sont rares et précieux.
Samedi dernier, Loustique a passé la journée et la nuit chez belle-maman pendant que nous nous occupions de l’enterrement de vie de garçon et de jeune fille de nos amis. J’avais décidé d’abandonner le groupe et consacrer ma journée du dimanche à Loustique.
Une journée en tête à tête rien que lui et moi. Au programme : balade en bord de mer et visite du Paléospace l’Odyssée de Viller-Sur-Mer.

Après avoir fait le plein de coquillages, nous avons pris le chemin du Paléospace. Le musée nous propose de découvrir la Normandie au temps du Jurassique. Tout un programme pour mon petit fan de dinosaures.

 

La première partie du musée est consacré à la Galerie Jurassique et nous entraine à la découverte des fossiles et autres reptiles marins qui ont peuplé nos rivages. Comment faire la différence entre un corail et un fossile ? A qui appartient cette dent pointue ? Comment les restes de ces animaux sont parvenu jusqu’à nous ?  Cette partie du musée retrace la formidable histoire des falaises des Vaches Noires dont les fossiles témoignent du passé de notre belle Normandie.
Un jeu de devinettes, des fenêtres à soulever, des bornes interactives… rendent la visite accessible et ludique pour les plus petits. Loustique a particulièrement apprécié pouvoir observer un magnifique squelette d’ichthiosaure et a passé une bonne partie de la visite à me répéter que c’était le même que dans son livre.

wp-image-1548403353jpg.jpg

L’alcôve du marais permet une immersion à la découverte de la faune et de la flore du marais qui entoure le Paléospace. A la fois ludique et pédagogique, cet espace a été très apprécié de Loustique qui s’est posté un long moment dans le gabion permettant l’observation d’oiseau. Cet espace sensibilise aussi les enfants à la protection de l’environnement avec un tourisme, une agriculture et une chasse raisonnable et raisonnée.

La salle du méridien est consacrée au Méridien de Greenwich qui passe par Villers-sur-Mer. Nous n’y sommes pas resté longtemps, juste le temps d’observer le globe interactif. Loustique n’a pas vraiment accroché, mais du haut de ses presque 4 ans je pense que c’était un petit peu trop abstrait pour lui.

La partie ayant remporté le plus grand succès auprès de Loustique est celle dédiée aux dinosaures de Normandie. On pénètre dans une pièce à la lumière tamisée, à la rencontre des géants normands. L’ambiance y est particulière, on se croirait en pleine nature. Des jeux de sons et lumière recréent les différents moments de la journée ou même un orage (qui a impressionné Loustique). Ici aussi l’approche se veut ludique : un tunnel permet aux enfants de découvrir les spécificités de ces monstres et des bornes sont disposées afin d’apprendre en s’amusant. Loustique a eu un véritable coup de cœur pour le site de fouille virtuel ! Le temps d’un moment, le voici paléontologue… son rêve (du moment).

Juste une petite déception concernant l’exposition temporaire : nous avons loupé l’exposition sur les mammouths. Depuis le 1er octobre, les toiles de Maturin Méheut y sont exposées. 6 grandes toiles plonge les visiteurs au cœur du Jurassique. Devant nous s’élèvent de placides diplodocus, des monstres marins ou encore le terrible tyrannosaure.

Vous l’aurez compris nous sommes conquis, un musée à taille humaine et vraiment réfléchi pour s’adapter aux plus petits (ce qui n’est pas toujours le cas). Et bien entendu nous sommes passé par la boutique avant de sortir…

Paléospace : www.paleospace-villers.fr

Souvenir de vacances

Un rendez-vous hebdomadaire proposé par Croque Madame et Alice. Un lundi pour papoter, échanger, partager, bloguer et surtout découvrir d’autres univers !

Cela fait un moment que je n’avais pas participé à ce rendez-vous du lundi mais c’est la rentrée et avec elle les bonnes résolutions du mois de septembre.

Cette semaine, il est question de souvenir de vacances : Si vous ne deviez garder qu’un moment en tête, ce serait lequel ?

Pas simple de ne garder qu’un seul souvenir… ces trois semaines ont été tellement riches. Nous avons pu nous retrouver tous les trois et nous en avions grand besoin. Ce n’est pas toujours simple quand il faut gérer le quotidien et que l’on est pris par la course infernale du temps qui passe de trouver du temps en famille. Alors ces trois semaines de vacances d’été sont pour nous indispensables. Et encore plus cette année, pour ceux qui suivent le blog le début d’année a été plus que compliqué et avec le déménagement qui se profile à l’horizon le mois de septembre risque d’être bien chargé lui aussi.

Alors je me ressource en regardant mes photos de vacances et en imaginant les prochaines…

20160825_165608

S’il ne fallait en retenir qu’un je pense que ce serait notre journée au Lac de Joux en Suisse. Je vous en ai déjà parlé ici, pour moi ce fut notre coup de cœur de ces 15 jours dans le Jura.
Il s’agissait de nos derniers jours de vacances, le mot d’ordre était donc : PROFITER. La canicule de ces derniers jours ne se prêtait pas à de grande randonnées et puis Loustique avait pas mal crapahuté les jours précédents.
Le lac de Joux se prêtait tout à fait à nos attentes : un coin ombragé au bord de l’eau, une promenade agréable ponctuée par des baignades dans l’eau fraiche du lac, un pique nique au bord de l’eau et un cours de photo entre père et fils.

Et chez vous ? S’il ne fallait en retenir qu’un ?

Les vacances de la famille Pixels

Alors que tout le monde parle de rentrée, j’avais envie de rester encore un tout petit peu en vacances et me replonger dans nos souvenirs…

Pour résumer ces trois semaines de vacances : plus de 2500km parcourus, 4 pays (France, Belgique, Luxembourg et Suisse), des randonnées, des découvertes, 7 cascades, 5 lacs, 1 sommet, le plat pays, des frites, des éclats de rire en famille, 3 nuits sous tente, une dizaine de glaces, des hommes préhistoriques, un mammouth, 830 marches, des projets…

Nous avons commencé par une semaine en famille chez mes grands-parents en Belgique : 4 génération sous le même toit ! D’excellents moments partagés en famille et de superbes souvenirs pour Loustique. Quelques visites et découvertes : Liège forcément, Louvain-La-Neuve et Spa.
Un gros coup de cœur pour le PréhistoMuséum de Flémalle où nous avons vécu dans la peau d’hommes préhistoriques le temps d’une après-midi. Loustique s’est exercé au tir à l’arc et nous a impressionné par son adresse au propulseur, nous avons réalisé des pots en terre et découvert une grotte à la lueur d’une lampe frontale. L’an prochain, nous retournerons y passer une journée entière pour marcher sur les pas des hommes préhistoriques et chasser le mammouth.

Nous avons enchaîné par 15 jours tous les trois, nous avions choisi de découvrir le Jura avec un camping situé juste en face du Lac Léman et nous ne l’avons pas regretté ! Entre randonnées, découverte de jolis villages sur les bords du Lac Léman, sauts de puce en Suisse et baignade dans les lacs nous avons été comblés !
Pas de programme pré-établis, nous nous sommes laissés guidés par nos envies et les quelques guides emportés dans nos bagages. Loustique nous a impressionné, lui qui chouinait à chaque début de randonné se disant être fatigué et que « ça monte trop »… nous a étonné en enchaînant les dénivelés sur les randonnées plus difficiles. Il fallait le voir courir, escalader les rochers et crapahuter alors que les promenades « simples » étaient sans intérêt pour lui.

Nous avons découvert des paysages sublimes avec une vue magnifique sur la chaîne des Alpes et par temps dégagé sur le sommet enneigé du Mont Blanc.

Nous avons pris le bateau pour traverser le lac Léman et nous rendre à Yvoire magnifique village médiéval classé parmi les plus beaux villages de France. Nous nous sommes baladés dans ses ruelles pavées et avons découvert un petit village très touristique bourré de charme.

En gourmands que nous sommes nous n’avons pas résisté à la visite de la Fruitière du fort des Rousses avec un plongeon olfactif et gustatif au pays du Comté. Plus de 100 000 meules de Comté sont affinés dans ses caves… Loustique ne s’est pas fait prié et a adoré la dégustation proposée en fin de visite.

Nous ne pouvions pas découvrir le Jura sans nous rendre aux cascades du hérisson. Un site exceptionnel en plein cœur du Jura : 3h de randonnée, 7 cascades toutes plus différentes les unes que les autres à découvrir et un Loustique qui a assuré comme un chef s’émerveillant à chaque fois devant les cascades. Nous avons eu la chance de découvrir ce site en fin de saison, il y avait du monde mais c’était encore raisonnable. Je pense qu’en pleine saison les chemins doivent être impraticables !

Pour nous reposer nous avons été visiter Fort l’Ecluse et nous avons découvert les 830 marches à grimper pour découvrir son sommet… Notre mini champion les a grimpées sans chouiner et a ainsi reçu le Diplôme de l’Escalier dont il est très fier ! Il faut avouer que la grimpette vaux le coup car la vue sur le Rhône et ses eaux émeraudes est magnifique.

Et puis le Jura c’est aussi des lacs et des baignades : le Lac Léman, le lac des Rousses, celui d’Ilay. Mais surtout, mon gros coup de cœur de ces quinze jours : le lac de Joux en Suisse ! Une magnifique plan d’eau, véritable invitation à la baignade (et se transformant en patinoire l’hiver).

Vous l’aurez compris, nous avons passé d’excellentes vacances !
Nous voilà reposés et ressourcés, prêts à affronter cette nouvelle rentrée et nos projets à venir.