Promenons-nous avec les petits loups 

Qui a peur du grand méchant loup ? C’est pas nous, c’est pas nous ! Enfin ce qui est certain c’est que ce n’est pas Loustique…

Ce weekend, nous avons découvert  en avant première la dernière nouveauté de chez Little KMBO : Promenons-nous avec les petits loups et nous avons adoré, aussi bien Loustique que moi. Il faut avouer que ces fameux petits loups sont attachants, tendres et bourrés d’humour.C’est bien simple, Loustique a voulu recommencer la séance une fois celle-ci terminée…

On découvre un loup qui devient ami avec un petit chasseur, un loup paresseux amateur de riz au lait, un loup au cœur tendre qui adopte un bébé pingouin, la véritable histoire du loup et des sept chevreaux, un loup danseur classique et une magnifique histoire d’amitié entre un énorme loup et une toute petite fille.
J’ai eu un gros coup de cœur pour ce dernier court métrage : non seulement l’histoire et les illustrations sont superbe mais la morale qui met l’accent sur la tolérance et l’amitié entre deux individus que tout oppose l’est encore plus !

Une fois de plus Little KMBO nous a fait voyager et rêver avec une sélection de 6 magnifiques courts-métrages. Et que dire des illustrations ? Sublimes elles-aussi avec de véritables petits trésors d’animation.

Un grand merci à Little KMBO pour cette jolie découverte !

Promenons-nous avec les petits loups - dès le 14 septembre au cinéma
Pour en savoir plus : www.littlekmbo.com
Et pour suivre l'actualité de KMBO : Facebook et Instagram

Le petit rien d’Augustin – Chut les enfants lisent #6

Quand on travaille en maison de retraite, la mort fait partie de notre quotidien… Ce n’est pas toujours simple d’accompagner les proches et surtout trouver les mots pour les plus petits… Quand cette semaine, une collègue m’a demandé comment accompagner sa fille qui vit cette situation je lui ai conseillé la lecture ! car je pense que le livre est un parfait support avec les tous petits et encore plus pour un sujet aussi difficile qu’est la perte d’un être cher.

Cette semaine j’ai eu envie de partager avec vous un livre un peu triste mais qui aide à trouver les mots : Le petit rien d’Augustin.

image

Comment parler sans blesser ? Comment trouver les mots justes ? Comment faire preuve d’empathie avec les plus petits ? Comment les protéger en ne leur cachant pas la réalité ?

Augustin a perdu sa Zouzette, hier elle était avec lui et puis elle a disparu… d’un coup… sans prévenir. Son papa lui explique qu’elle est « partie dans un autre monde » mais Augustin ne le croit pas… ce n’est pas possible ! Augustin découvre la solitude, Zouzette lui manque… il se met en colère, il est triste, il pleure. Peu à peu Augustin se mure dans sa tristesse que ses amis ne voient pas forcément.
Puis il se souvient et ce souvenir lui fait chaud au cœur et Augustin apprend à vivre avec. Il retrouve le sourire.

image

Ce livre retrace toutes les étapes du deuil : le déni, l’incompréhension, la colère, la tristesse et la vie qui prend le dessus !
Le texte est simple et se met à la portée de l’enfant, il illustre parfaitement le caractère définitif de la mort et la force du souvenir et de l’amour.
Les illustrations sont sobres et illustrent parfaitement ce sujet grave et douloureux.

L’intérêt également de ce livre c’est que jamais le mot « mort » n’est employé : on parle en effet d’absence, de perte ce qui permet de transposer ces notions dans la vie de tous les jours. Il peut en effet s’agir de la perte d’un doudou, d’une tétine, d’un jouet…

Leur apprendre que la vie continue malgré l’absence !

C’était ma participation aux rendez-vous lecture du mercredi de Yolina du blog Devine qui vient bloguer.

Le petite rien d'Augustin
A partir de 4 ans
De Béatrice GERNOT et Clotilde DELACROIX
Editions Alice Jeunesse