Pas facile d’être un chevalier

Un livre coup de cœur ! une jolie découverte chez mon libraire en Belgique : j’y entrais pour acheter des BD (tradition familiale) et je suis ressortie avec cet album !

image

Jojo est différent : il est né avec une armure de chevalier ! Une armure… comme les carapaces des crabes et des crevettes. Ses parents se sont inquiétés mais finalement Jojo a grandit tranquillement, sans se poser de question, il était le roi des fêtes costumées et faisait l’admiration de ses copains.
Et puis Jojo est entré à l’école… et là… ce fut une tout autre histoire : les déguisements étaient interdits ! Jojo du cacher son armure sous un bonnet, une écharpe, un gros manteau, des gants et un grand pantalon… à porte été comme hiver ! ce qui lui donnait une allure un peu bizarre et personne ne voulait jouer avec lui.
Jusqu’au jour où il rencontre Angèle. Seule, comme lui… enveloppée dans un maxi manteau et la capuche rabattue sur le front.

image

Nous avons aimé :

TOUT !

Ce livre, c’est bien simple je l’ai adoré au premier coup d’œil ! Ses illustrations toutes douces, son histoire et surtout sa morale sur la différence, la tolérance, l’amitié… des concepts qui sont fondamentaux dans ce que je veux transmettre à Loustique.
Une petite merveille de tendresse, d’amour et d’humanité !

Pas facile d'être un chevalier - Gudule & Claude K. Dubois
Éditions : Mijade

***

C’était ma participation aux rendez-vous lecture du mercredi de Yolina du blog Devine qui vient bloguer

Publicités

32 réflexions sur “Pas facile d’être un chevalier

  1. Pingback: Boucle d’or et les trois ours, le livre sonore [Chut, les enfants lisent] | Devine Qui Vient Bloguer

  2. Je connaissais Gudule pour les plus grands (la bibliothécaire) mais pas pour les petits ! Et ça m’a l’air très bien, j’aime bien les albums qui parlent de différences, d’acceptation de l’autre, d’amitié ! Et la métaphore de l’armure me plaît bien !

  3. A peine j’ai vu la couverture que je savais qu’il me plairait. Je connais Gudule et j’aime son travail. L’histoire est touchante et c’est exactement ce que je veux transmettre à mes enfants.
    Sinon super tradition l’achat de BD 😉

  4. Pingback: Les folles journées de Maman – Chut les enfants lisent #57 | Loustique et Pixels

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s