Notre semaine en images et petits bonheurs #52

Que dire ? Nous avons commencé la semaine dans la grisaille et elle nous a poursuivi toute la semaine : gris dans le ciel, gris dans ma tête, gris dans mon cœur, gris dans notre quotidien…
De l’inquiétude pour la santé de tata L. et de grand-mamy (ma grand-mère à moi), un quotidien pas toujours simple à gérer et une organisation à trouver, de la pression au travail… bref ce n’était pas une semaine exceptionnelle mais le soleil de ce samedi et une journée presque parfaite ont réussi à balayer tout ce gris.

Quelques images pour illustrer mes propos :

Se faire une petit cinéma en famille, sans regret vu le temps ! et surtout nous avons vraiment adoré « Tous en scène » ! Une bonne séance de rigolade en famille ;

Vous montrer enfin mon buffet terminé – il me reste encore quelques finitions, un peu de cire par-ci, quelques vis à changer par là et des aimants à changer. Je suis contente du résultat !

Partager mon humeur du soir…

Voir enfin arriver le vendredi et fêter dignement le weekend tant attendu !

Avoir un nouveau projet…

Profiter du jardin, s’émerveiller devant les couleurs, faire quelques achats (avec un midi ado en puissance) et quelques plantations ! En t-shirt, au jardin, un 11 mars c’est quand même chouette ! Et je pense que nous avons eu raison d’en profiter vu la météo annoncée pour dimanche…

Aujourd’hui, je m’enferme dans mon « atelier » pour avancer sur mon nouveau projet ! Hâte qu’il soit terminé.
Je vous souhaite de passer une excellente semaine, chez nous on va essayer de redresser le tir, on avait dit « positive attitude » !

***

Quelques petits bonheurs en mots et en images pour ma copine Coralie

***

Cette semaine vous avez pu découvrir mon nouveau buffet

 

Mado et nous

Il était grand temps que je vous présente Mado… Mado ? Notre buffet années 50. Bien avant l’achat de notre maison j’avais en tête de dénicher un buffet de ce style. Bien avant même de savoir si celui-ci s’intégrerait ou non dans notre intérieur.
Je suis tombé nez à nez avec lui au détours d’une balade chez Emmaüs et je suis repartie avec… Depuis il attend sagement que je m’en occupe dans la garage de mes parents.

J’ai commencé à m’atteler à sa restauration en décembre dernier. Et on peut dire qu’il y avait du travail à commencer par un bon nettoyage à grande eau additionnée de lessive St Marc et léger ponçage.

Pour la rénovation de ce meuble, j’ai eu la chance de tester des produits Liberon. Je connaissais déjà la qualité de leurs produits pour en avoir utilisé certains lors de précédentes rénovations. Je suis une inconditionnelle de leur Cire à Ferronnerie que j’utilise pour rénover mon mobilier d’écolier (j’ai d’ailleurs une chaise de maître d’école à vous montrer prochainement).

J’ai donc utilisé l’enduit de préparation Bois qui fut une véritable surprise pour moi. L’étape de la sous-couche est toujours une étape difficile, l’application est souvent difficile et le résultat peu joyeux. Au contraire, l’application a été plutôt simple, la couvrance était parfaite et n’a pas nécessité de retouches. Mais surtout elle bloque la remontée des tanins à la surface, vous savez ceux qui sont à l’origine de trainées disgracieuses sur les meubles en bois.
Bref, vous l’aurez compris, pour moi ce fut une révélation. Fini les sous-couches premier prix. Finalement je me rend compte que je n’étais pas gagnante puisque j’en utilisais plus pour une résultat décevant.

img_20170122_185847_637

Après avoir légèrement poncé ma sous-couche, j’ai appliqué 3 couches de peinture à base de caséine. La peinture s’applique au pinceau plat, sa couvrance est là aussi parfaite et elle dégage une légère odeur de noix de coco qui change par rapport aux peinture classiques.
Côté couleur nous voulions un bleu-gris. Nous avons opté pour le « bleu délavé » après avoir longtemps hésité avec le « bleu sarcelle ». Le résultat nous plaît beaucoup, nous l’imaginions plus grisé mais nous ne regrettons vraiment pas. Ce bleu est lumineux et apporte vraiment l’originalité et la fraicheur à notre buffet.

L’aspect de la peinture étant mat, j’ai fait le choix d’y appliquer une cire effet patiné incolore toujours chez Liberon. Elle s’applique au pinceau et se lustre deux heures plus tard avec un chiffon doux. Je trouve que la patine renforce le contraste de la couleur et donne un aspect plus « fini » au meuble.

J’ai conservé les poignées d’origine que j’ai frotté avec un chiffon spécial argenterie.
J’ai galéré pour tout remonter mais je suis ravie du résultat. Il s’intègre parfaitement dans notre salle à manger et donne un coup de peps à notre intérieur un peu trop blanc.

Alors vous en pensez quoi de notre Mado ?

Produit offert merci

Notre semaine en images et petits bonheurs #151

Je suis crevée, lessivée, fatiguée… et pourtant vous me direz que je sors d’une semaine light et d’une semaine sans enfant… oui mais que voulez-vous c’est ainsi !
Du coup je réagit au quart de tour, ai facilement les larmes aux yeux et il parait que je suis invivable…
Il faut dire que le stress du nouveau rendez-vous chez l’ophtalmo y était pour beaucoup.

A part ça, pas grand chose de neuf… nous essayons de profiter du moindre rare rayon de soleil pour travailler dans la jardin. Avec Loustique, nous avons entrepris de dégager tous les petits graviers qui entouraient notre terrasse. Un sacré travail mine de rien ! A croire que l’ancien propriétaire vouait une véritable passion pour ces petits graviers blanc… il en a mis partout !

Ah oui, cette semaine j’ai aussi chiné une petite merveille pour ma future chambre… merci le bon coin et surtout merci à ma petite maman qui s’est empressé d’aller chercher mon nouveau joujou. Je dois tout de même vous avouer que j’ai littéralement craqué et que Mr Pixels n’a absolument pas eu son mot à dire… Depuis que nous sommes ensemble (12 ans depuis lundi) nous n’avons jamais eu une chambre digne de ce nom !
En attendant que nous nous attaquions à notre petit nid, j’épingle mes idées sur Pinterest et je rêve devant mes nuanciers de peinture…
D’abord la chambre d’amis…

En images voici les quelques photos de notre semaine :

Prendre l’air sur la plage de Querqueville ;

Observer les oiseaux dans le jardin de Papy ;

Faire ses devoirs de vacances ;

Ne pas se laisser avoir par le blues du dimanche soir ;

Prendre le temps de faire quelques rangs avant d’aller travailler ;

Reprendre le chemin de la zumba ;

Aller chez l’ophtalmo, merci à tous pour vos gentils messages suite à mon article ! L’œil de Loustique a bien progressé. L’ophtalmo est confiante et nous a rassuré. Il y a encore beaucoup de travail et le chemin est encore long.

Lui faire la surprise d’aller le chercher à la sortie de l’école… pour aller chez le pédiatre cette fois-ci ! Otite pour loulou, le weekend commence bien !

Prendre le temps de coller mes petites photos instantanées et se remémorer de bien jolis souvenirs.

Ce soir, soirée entre amis et demain repos… enfin non cinéma normalement !
Et cette semaine je ne sais pas si vous avez vu mais j’ai repris le chemin du blog… j’essaye de continuer la semaine prochaine !
Bonne semaine à tous !

***

Quelques petits bonheurs en mots et en images pour ma copine Coralie

***

Cette semaine sur le  log j’ai partagé avec vous ma délicieuse recette de granola maison et je vous ai enfin parlé de ce qui me tracassait avec les yeux de Loustique

Les yeux de Loustique

img_20170302_074416_747

Vous êtes plusieurs à m’avoir demandé des nouvelles de Loustique et à vous être inquiété. Je vais essayer de vous en dire un peu plus aujourd’hui.

Pour la petite histoire, cela fait plus de deux ans que j’avais remarqué que Loustique louchait légèrement. Rien de bien grave selon mon pédiatre après avoir fait quelques tests de vision. Loustique voit bien, il va grandir et ses muscles vont se développer… tout devrait rentrer dans l’ordre d’ici quelques temps.
Sauf que voilà… rien n’est rentré dans l’ordre, je dirai même que les choses se sont aggravées avec l’entrée en maternelle et la fatigue.
Après avoir insisté auprès de mon pédiatre, celui-ci accorde tout de même un : « bon, on va prendre rendez-vous chez l’ophtalmo pour rassurer maman« .
Alors je sais, avec le parcours de santé on n’a pas besoin d’une ordonnance de son médecin traitant pour prendre rendez-vous chez un ophtalmo. Mais en général je fais confiance, c’est lui le professionnel… pas moi et s’il me dit que tout va bien et bien tout va bien…
Rendez-vous pris… 1 an plus tard (et oui c’est ça les délais d’attente pour un rendez-vous chez un ophtalmo pour enfant à Caen).

Le 9 janvier dernier c’est donc confiante que j’accompagne Loustique chez l’ophtalmo. Nous en avions beaucoup parlé et je l’avais déjà préparé à la possibilité qu’il porte des lunettes pour corriger ce petit strabisme.
Nous passons d’abord entre les mains de l’orthoptiste qui lui fait différents tests d’acquitté visuel.
Première douche froide : Loustique ne voit rien de l’œil gauche ! Mais quand je dis rien… c’est vraiment rien. Une fois l’œil droit caché, Loustique ne parvient pas à dénommer les images qui lui sont proposées, de près, comme de loin, les petits comme les grandes images…

Nous rencontrons ensuite l’ophtalmo et le verdict tombe : Loustique est amblyope.
Késako ? Elle m’explique que l’œil gauche de Loustique est sain, mais que son cerveau « n’a pas appris à voir« . Dans son cas, l’amblyopie est déjà bien installé puisqu’il n’a que 1/10e à l’œil gauche. Elle m’explique que si l’amblyopie est prise en charge à temps (cad avant 6 ans), nous avons de bonnes chances de réussite. Loustique ayant 4 ans, il est plus que temps de nous en occuper.
L’œil droit compensant (en partie puisqu’il n’avait que 5/10e à cet œil), ça explique pourquoi nous ne nous étions rendu compte de rien auparavant.
Quelle prise en charge ? dans un premier temps nous avons commencé par le port de lunettes avec une grosse correction histoire de faire travailler l’œil gauche. Nous revoyons l’ophtalmo un mois plus tard pour faire le point et voir si la rééducation est possible ou non.

Le choix des lunettes de Loustique n’a pas été évident, nous allons chez un opticien spécialisé dans les montures pour enfant. Le rayon est plutôt bien achalandé. En trente ans, ils ont fait des progrès dans les montures pour enfant ! Nous optons pour des lunettes bleues, arrondies et bien couvrante afin que Loustique ne prenne pas l’habitude de regarder par dessus ses verres et fasse bien travailler son œil.

Nous les recevons deux semaines plus tard. Nous avons en effet choisi de faire affiner le plus possible les verres afin d’éviter l’effet « cul de bouteille » et cette procédure prend du temps.
Une fois à la maison, les lunettes sur le nez, Loustique m’avoue très sérieusement se trouver très moche ainsi… Les premiers temps ont été difficiles, Loustique n’y voit pas grand chose à travers ses verres, les lunettes sont souvent enlevée ou alors il regarde par dessus et il faut souvent le reprendre.

Deux semaines plus tard, les lunettes sur le nez nous retournons chez l’ophtalmo.
Loustique passe à nouveau entre les mains de l’orthoptiste. Le résultat est sans équivoque, l’œil droit a parfaitement récupéré mais l’œil gauche… rien…
L’ophtalmo nous reçoit ensuite expliquant que l’œil gauche n’a absolument pas progressé.
Deux possibilités s’offrent à nous :
– soit une rééducation intensive à base de cache à poser 24h/24 sur l’œil droit afin de forcer l’œil gauche à travailler et rééduquer le cerveau. Elle ne me cache pas que le travail est fastidieux, que ce n’est pas évident à 4 ans d’accepter de porter un cache 24h/24 d’autant plus qu’au départ il ne verra rien… Elle nous prévient également que les personnes qui auront la garde de Loustique devront également être fortes, fermes et convaincantes face à ce petit bonhomme qui n’aura qu’une envie : enlever son cache !
– soit Loustique perd son œil.
Autant vous dire que mon choix est vite fait !

Voilà maintenant un mois que Loustique porte son cache jour et nuit, 7 jours sur 7… et on peut dire qu’il est raisonnable notre Loustique pour un petit garçon de 4 ans. Les premiers jours ont été difficiles, nous devions le guider dans ses déplacements, il s’est pris des portes, les escaliers étaient compliqués et les petits copains de l’école n’ont pas été tendre avec lui.
Aujourd’hui nous revoyons notre opthalmo pour faire le point et voir si la rééducation fait son effet… on non…

On croise les doigts…

Peu de sites présentent des conseils et des témoignages de parents. Aussi, je pense que je partagerai avec vous l’évolution de la rééducation, les types de cache nous avons choisi (car j’ai découvert que ce n’était pas aussi simple que de se présenter à la pharmacie avec une ordonnance) et nos astuces pour faire accepter le port du cache à un enfant de 4 ans.

Notre granola maison

Oui je sais je suis un mouton… mais à force d’en voir et d’en entendre parler j’avais moi aussi envie d’y goûter. Après plusieurs essai cette fois je pense que je tiens LA recette (enfin du moins celle qui me convient). Du coup c’est devenu un indispensable de nos petits déjeuner, puisque même Mr Pixels s’y est mis.

Ingrédients

  • 270g de flocons d’avoine
  • 170g de fruits à coque – ici il me reste des noix, noisettes et amandes de St Nicolas
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive – ou tout autre huile, j’ai mis ce que j’avais sous la main. J’avais un petit peu peur au niveau du goût mais ça passe nickel
  • 3 cuillères à soupe de miel
  • 3 cuillères à soupe de sirop d’agave – on peut faire tout miel ou tout sirop d’agave mais j’aime bien dans ces proportions, le goût du miel est léger et pas trop présent dans la recette
  • 2 cuillères à café d’épices – ici un mélange d’épices à pain d’épice
  • 1 cuillère à café de sel de Guérande
  • des fruits secs – ici des raisins secs, cranberries et il me restait un fond d’un mélange abricots secs, bananes et noix de coco

Préparation

Préchauffez votre four à 150°.

Concassez grossièrement les fruits à coque.
Les mélanger avec les flocons d’avoine, l’huile, le miel, le sirop d’agave, les épices et le sel. Malaxez à la main pour rendre le mélange homogène.

Versez le mélange sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Enfournez pour une trentaine de minutes en mélangeant régulièrement.
La préparation doit brunir légèrement.
Sortez du four et laissez refroidir avant de les mettre dans une boite hermétique. C’est à cette étape qu’ils vont durcir.

L’étape de la cuisson nécessite une petite surveillance, la première fois que j’en avais réalisé je n’avais pas vérifié et il était un peu cuit donc un peu dur par la suite. Tandis que cette fois-ci il était croustillant à l’extérieur et moelleux au cœur. Parfait !

Cette recette me convient parfaitement, je trouve qu’elle a la bonne proportion de noix, noisettes et amandes. Une fois grillées avec le miel, le sirop d’agave et le sel ont retrouve un léger goût de caramel au beurre salé qui est juste… délicieux !

Vous pouvez adapter le mélange de base selon vos envies : noix de coco, pépites de chocolat…
Ici nous le mangeons au petit déjeuner avec un yaourt et un fruit !

Notre semaine en images et petits bonheurs #150

Une semaine sans enfant !
Une semaine que nous attendions depuis un bon moment avec un planning bien chargé : cinéma, restaurant, soirée avec la Pikoti’s Family, bricolage, profitage, repos… Et puis finalement il y a eu un cinéma et beaucoup de repos…

De toute façon c’était mal parti niveau respect du programme : dimanche nous avions prévu une grasse matinée et puis à 7h30 j’avais les yeux grands ouverts, impossible de refermer l’œil !

Peu de photos, nous avons privilégié le repos et les bons moments en tête à tête.
Et en images ça donne ça :

Le blues du dimanche soir après notre première journée sans enfant et un repas vide-placard ;

Avoir littéralement traîné Mr Pixels au cinéma voir Lalaland, il faut avouer que les comédies musicales ce n’est pas du tout, mais alors pas du tout son truc. De mon côté j’ai baignée dans Mary Poppins, le magicien d’Oz et La Mélodie du Bonheur pendant toute mon enfance. Nous étions donc en terrain conquis.
Et bien nous avons tous les deux adoré ! Une véritable bouffée de petits bonheurs, des personnages que l’on a du mal à quitter, une histoire drôle, émouvante, attachante et de superbes mélodies.

Et forcément j’ai eu la bande originale en boucle tout le reste de la semaine ;

Passer notre dernière soirée sans enfant en tête à tête avec moi-même pour cause de migraine qui a frappé sournoisement Mr Pixels. J’avais en tête un tout autre programme !

Attendre avec impatience d’aller prendre mon train pour retrouver mon Loustique !

Ce weekend nous sommes du côté de Cherbourg pour récupérer notre bonhomme qui a bien grandit en une semaine.
Je vous souhaite une belle journée et une belle nouvelle semaine à tous !

***

Quelques petits bonheurs en mots et en images pour ma copine Coralie

Notre semaine en images et petits bonheurs #149

Cette semaine j’avais décidé de lever le pied ! Un peu contrainte et forcée puisque Loustique nécessitant une petite surveillance nous avons préféré garder un œil dessus plutôt que de le confier à la garderie. Nous nous sommes partagé la semaine Mr Pixels et moi, en fonction de nos réunions et contraintes respectives. Du coup, j’ai travaillé un jour sur deux et ce n’était pas si mal que ça !
Nous avons commencé cette semaine par un dimanche off en famille du côté de Cherbourg. Mais pour le reste de la semaine… lever le pied est parfois un peu difficile chez les Pixels, toujours 1001 idées, choses à terminer, projets et nous avons du mal à rester sans rien faire !
Cette semaine il y a donc eu en vrac : de la peinture, du bricolage, du tricot, de la couture, un anniversaire, des dinosaures, du jardinage, du fromage, un sèche-linge qui donne des signes de faiblesse (nous avons d’ailleurs trouvé pourquoi nous avions de plus en plus de chaussettes esseulées), de la cuisine, des amis…

Et en images ça donne ça :

Un dimanche cocooning qui se termine autours d’une tasse de thé et d’un pikomino ;

Des moments de calme toujours avec une tasse de thé et un tricot ;

Une nouvelle couverture de naissance qui se termine et un craquage pour le joli tissus qui l’accompagne. Du coup Loustique m’a demandé un gros coussin avec le même tissus pour sa chambre… Au boulot maman !

Un 14 février au matin à courir après des croissants pour l’anniversaire de mon namoureux… faire 5 boulangeries avant d’en trouver une ouverte. C’est quoi ces boulangers qui partent tous en vacances en même temps ?

Passer une délicieuse soirée en tête à tête au coin du feu autours d’un excellent plateau de fromage. Pour l’occasion nous avons découvert la fromagerie Conquérant à Caen et ce fut un sans faute. Le choix des fromages fut un sans faute alliant des classiques mais également des découvertes comme la tomme à l’ortie. Bref, nous recommencerons plus souvent je pense !

Emmener Loustique à l’exposition itinérante sur les dinosaures et le regretter… De nombreux articles parus dans des quotidiens caennais conseillaient cette sortie pour les vacances. Alors en effet, Loustique à adoré mais moi je dois avouer qu’à 8€ l’entrée pour un adulte et 6€ pour un enfant je m’attendais à mieux : un chapiteau surchauffé, bondé d’enfants et quelques dinosaures dont certains étaient articulés… Soit…

Se réconforter avec une crème renverser mais ne pas retrouver la recette de ma grand-mère… dommage…

Avoir la surprise d’accueillir nos amis parisiens sur le chemin du retour et en profiter pour aller se balader sur la plage d’Arromanches. Je vous ai dit que j’adorais que cette maison se transforme en maison des amis ?

Samedi nous nous sommes retrouvés en tête à tête avec Mr Pixels une fois tout ce petit monde parti. Il faut aussi dire qu’entre temps mes parents sont passé récupéré Loustique pour une semaine de vacances en Belgique !
Nous avons profité de cette journée pour vider en grande partie le garage, fait quelques voyages à la déchèterie et commencer à nettoyer le jardin.

Aujourd’hui… un dimanche sans enfant… on aurait pu faire une grasse mat, glander en pyjama, manger n’importe quoi à pas d’heure… mais non… nous allons manger chez belle-maman… je suis joie…

La semaine prochaine sera kids free ! pas de programme en particulier mais nous aimerions aller au cinéma, au restaurant, voir des copains, bricoler… aurons nous le temps de tout faire ?
(je fais ma maline comme ça mais mon petit garçon me manque beaucoup…)

Passez une bonne semaine !

***

Quelques petits bonheurs en mots et en images pour ma copine Coralie