Notre semaine en images et petits bonheurs #156

Une semaine de vacances, notre première semaine de vacances à la maison. Nous l’attendions avec impatience, nous avions prévu de faire 1001 choses, elle est passé à toute vitesse, les nerfs ont lâchés, le corps aussi et nous n’avons pas fait autant que prévu… mais bon nous sommes un minimum reposés c’est déjà ça…

Cette semaine il y a eu du rangement, du tris, du ménage, du jardinage, un Loustique qui teste les limites et n’écoute pas toujours du premier coup (c’est fou cette surdité sélective qui apparaît vers 4 ans…). Mais cette semaine il y a surtout eu la famille, des œufs en chocolat, des moments de complicité, de la fierté maternelle, des amis, des bonnes bouffes et des goûters au soleil !

Et en images voici ce que ça donne :

Chasser les œufs en chocolat et en trouver plein ! Merci les cloches !

Explorer le jardin de Papychat et s’élancer dans la pente du garage sur le tracteur… peur de rien…

Terminer une nouvelle couverture de naissance pour une jolie brunette ;

Aller se balader en bord de mer ;

Chasser les œufs à la Ferme aux 5 Saisons ;

Ne rien faire…

Ne rien faire bis…

Tester l’escalade avec Hapik (je vous en reparle très vite) ;

Se faire un cinéma en famille ;

Ne rien faire… mais terminer trempée pour cause de test des nouveaux pistolets à eau des garçons…

Continuer à grimper à la maison…

Réaliser un Kakamora ;

Préparer un délicieux cake au citron pour le goûter avec les copains ;

Demain on reprend le chemin de l’école et du boulot… j’ai juste pas envie… de grosses échéances en approche, des journées à rallonge, des rapports à rendre… bref je suis tout sauf motivée. Les prochaines vacances seront en août pour nous et me paraissent si loin ! D’ici là je vais essayer de prendre quelques jours pour profiter des ponts de mai.

Je vous souhaite une jolie semaine, bon courage pour la reprise pour certains et bonnes vacances pour ceux qui ont encore la chance d’y être.

***

Quelques petits bonheurs en mots et en images pour ma copine Coralie

***

Cette semaine j’ai profité des vacances pour bloguer un peu, vous pouvez retrouver notre avis sur la chasse aux œufs à la Ferme des 5 Saisons et le DIY de notre table basse  d’écolier.

Mes meubles et ma déco en palettes

Depuis que nous commençons à nous sentir bien dans notre nouvelle maison, j’ai des envies de tout changer. A commencer par le mobilier (mes hommes je les garde encore un peu !). Je commence peu à peu à envisager la décoration de notre maison et à travailler dessus. Vous commencez à connaître mon côté récup et restauration. D’ici quelques semaines (quand nous aurons déblayé les cartons de notre garage), j’aurai enfin un espace bien à moi pour restaurer, bricoler et pourquoi pas créer des meubles bien à moi.

palettes

Mais en attendant je fouine et je bouquine. Il y a quelques semaines j’ai eu la chance de découvrir « Mes meubles et ma déco en palettes« . Un livre plutôt bien foutu qui retrace comment réaliser 18 modèles de meubles ou accessoires de décorations en bois de palettes.
Ce livre est une mine d’idées et de conseils : de l’histoire des palettes, aux conseils pour bien les sélectionner en passant par les outils et le matériel à utiliser, le démontage des palettes, les produits (les plus naturels possibles à utiliser)…
Des modèles simples, réalisables par des débutants et à petit prix (une dizaine d’euros maximum).

photogrid_1482213176553.png

Du coup, je fourmilles d’idées et je me retiens pour ne pas commencer dès maintenant à récupérer les palettes qui croisent ma route. Jusqu’à présent j’avoue que je n’osais pas vraiment les embarquer faute d’idées.

Mes meubles et ma déco en palettes - Françoise Manceau Guilhermond
Éditions Terre Vivante
Livre offert – Merci !

Je veux pas déménager – Chut les enfants lisent #70

Actualité oblige… j’avais envie de vous parler d’un livre que Loustique a reçu de la part de ses arrières-grands-parents cet été et qui lui plaît beaucoup. On retrouve notre lapin adoré dans une nouvelle histoire… de déménagement cette fois-ci !

Les parents de Simon et Gaspard ont décidé de déménager dans une nouvelle grande maison, avec une grande chambre et un lit en hauteur.

M’en fiche !

Mais Simon s’en fiche, il l’a décidé : il ne veut pas déménager ! Cette maison il y est né, il en connaît chaque recoins et cachettes… non, non et non il ne déménagera pas.
Mais voilà, quand on est grand frère on se doit de donner l’exemple, de rassurer et de consoler le plus petit. Alors quand son petit frère pleure la nuit en décrétant que lui non plus, il ne veut pas déménager, Simon va changer d’avis…

Mon avis :

  • Une histoire simple mais qui appréhende tout le panel d’émotion que l’enfant peut ressentir face à un tel changement : la peur, la colère et puis l’acceptation. On retrouve avec plaisir Simon et ses mots bien à lui, son caractère déterminé et son amour pour son petit frère.
  • Tout passe toujours mieux avec Simon : l’école, le soir et maintenant le déménagement. Il a ce côté rassurant et se met à la hauteur des plus petits.
  • Un livre pour dédramatiser le déménagement et en découvrir les bons côtés : la grande maison, la grande chambre, les nouveaux copains…
  • Et puis ici nous sommes fan des illustrations de Stéphanie Blake…
Je veux pas déménager - Stéphanie Blake
L'école des loisirs

***

C’était ma participation aux rendez-vous lecture du mercredi de Yolina du blog Devine qui vient bloguer

 

Quand on parle du loup… – Chut les enfants lisent #67

C’est une véritable petite pépite que je vous présente aujourd’hui ! Un coup de cœur pour toute la famille. Ça me plaît d’autant plus que ce sont les arrières grands-parents de Loustique qui le lui ont offert au début des vacances. C’est bien simple, nous l’avons tellement lu qu’après trois semaines Loustique le connaissait par cœur !

Quand on parle du loup…

C’est mercredi et le mercredi papa bouc prépare un gâteau, fait des lessive et surtout s’occupe de Violette et Oscar. Aujourd’hui, les enfants ont choisi de lire un livre de loup ! Ils se réjouissent à l’idée de frissonner de peur. Papa s’inquiète un peu mais commence la lecture… Au fur et à mesure des pages la peur monte, les enfants se cachent et sursautent au moindre bruit dans la maison. Papa est obligé de vérifier la bonne fermeture de la porte, de raccrocher un volet… Et termine même sur le toit en sentant une odeur de fumée… Le loup aurait mis le feu à la maison ? Oups… le gâteau !

Et puis c’est bien connu :

Tout ça n’est qu’une histoire, rien qu’une histoire.

Notre avis

J’ai avant tout craqué pour les sublimes illustrations : les personnages ont une bonne bouille, les couleurs sont chatoyantes et les émotions des personnages sont parfaitement représentées.  C’est bien simples, on croirait presque qu’ils existent pour de vrai.

L’atmosphère du livre est parfaitement retranscrite, on frissonne en même temps que les chevreaux. Loustique nous a demandé de le lire, de le relire, partagé entre le plaisir de frissonner et une toute petite peur…
J’aime beaucoup retrouver une ambiance de polar dans un livre pour enfant. Mais je vous rassure ce n’est pas un livre d’horreur hein. Il joue simplement sur le fait que les enfants adorent les histoires de loup même si celles-ci leurs font « un tout tit peu peur maman« .

Et pour une fois… le héro attachant de ce livre est un papa (qui s’occupe des enfants et des tâches ménagères qui plus est). Et bien je l’aime bien moi ce papa bouc !

Quand on parle du loup... Véronique Caplain & Grégoire Mabire
Éditions Mijade

***

C’était ma participation aux rendez-vous lecture du mercredi de Yolina du blog Devine qui vient bloguer

Notre semaine en images en petits bonheurs #121

Cette semaine a parfaitement commencé avec un petit resto avec toute la petite famille. L’occasion de revoir Papy et Manou, d’échanger sur les projets de ma petite boulette qui poursuit ses études en Belgique (gloups), de parler de la rentrée de tonton et tata et de gazouiller avec Bernie.

Nous avons ensuite poursuivi avec une vraie semaine de rentrée où chacun a peu à peu retrouvé son rythme. Les cartons s’entassent, les microbes commencent à faire leur apparition et la fatigue se fait déjà sentir…

On essaye quand même de conserver de chouettes moments en famille : trouver le temps de lire un livre avant de partir à l’école, cuisiner avec maman, s’offrir des nouveaux petits personnages lego… Mais c’est vrai que préparer un déménagement, une vente et un achat prennent du temps. Je me rend compte qu’il va falloir que l’on s’accorde du temps en famille une fois que tout sera terminé.

Loustique a passé une excellente semaine à l’école, il a repris ses marques et la maîtresse trouve qu’il a grandi, a gagné en autonomie et s’affirme beaucoup plus. C’est donc un Loustique participatif et confiant que j’ai accompagné vendredi matin à l’école.
Du coup nous nous questionnons : changement d’école ou non avec le déménagement ?

Peu de photos cette semaine, c’est vrai que notre environnement fait de cartons ne s’y prête pas des masses…

Avoir un mini-cuisto à la maison !

Dénicher de nouvelles mini-figures (et être contente d’avoir enfin un photographe).

Je retourne à mes cartons et vous souhaite une belle nouvelle semaine !

***

Quelques petits bonheurs en mots et en images pour ma copine Coralie

***

Cette semaine sur le blog il a été question de souvenir de vacances, de la La rentrée des Pixels et d’un chouette livre pour découvrir d’où viennent les bébés

Enregistrer

Les Gardiens du Savoir débarquent au château de Canon

Que faire cet été en Normandie ? Comment occuper les enfants pendant ces longes semaines de vacances ? Comment allier apprentissage des métiers d’art et moments ludiques ? Aujourd’hui, je vous emmène découvrir Mézidon-Canon et son magnifique château.

bandeau_site

Le numérique s’invite dans nos campagnes normandes pour faire découvrir aux enfants, adolescents et parents l’univers des métiers d’art. Cet été, au château de Canon, vous pourrez découvrir un « serious game » destiné aux enfants de 7 à 13 ans pour apprendre en s’amusant.

wp-image-1218582969jpg.jpeg

C’est sous un grand soleil que nous avons découvert les jardins du château de Canon. L’accueil à été formidable, chaleureux et passionnant. Après une brève explication du jeu et du maniement de la tablette nous voici partis pour l’aventure. On incarne un jeune garçon qui apprend faire partie de la lignée des Gardiens du Savoir : un ordre secret composé d’artisans veillant au bon fonctionnement du Nocturlabe. Cet objet mystérieux et magique doit être réactivé régulièrement pour ne pas sombrer dans la nuit éternelle. Hélas, le Nocturlabe a été brisé !
Vous l’aurez compris, notre mission est de le réparer. Notre quête nous permet d’acquérir des savoirs-faire afin de réparer le fameux Nocturlabe.
Trois parcours sont proposés au jeune Gardien du Savoir, Loustique a choisi de suivre celui qui concernait André Charles (ébéniste du roi, marqueteur et doreur français) et de découvrir ainsi les métiers liés au bois.

Nous avons arpenté les jardins du château à la recherche des fameux totems dotés d’un QRcode à « flasher » grâce à la tablette, répondu à des énigmes et surtout découvert les métiers d’art.

Ce jeu s’adresse principalement aux enfants à partir de 7 ans, Loustique (du haut de ses 3 ans et demi) était un peu petit mais a tout de même écouté l’histoire et pris beaucoup de plaisir à trouver les totems répartis dans le jardin.

Cette quête nous a permis de découvrir un jardin magnifique que nous n’avions pas encore eu l’occasion de visiter. Le domaine est varié et regorge de jolies surprises que l’on croise au détour d’un chemin : un temple, un plan d’eau, un pigeonnier, un kiosque chinois…
Pour ma part, j’ai eu un véritable coup de cœur pour la découverte des chartreuses : 11 petits jardins clos entourés de murs regorgeant de fleurs et d’arbres fruitiers.

Notre visite s’est achevée par un petit tour à la Ferme Pédagogique du Château de Canon que nous connaissions déjà et où nous retournons chaque année avec toujours autant de plaisir (je vous en parlais ici et ). Que dire de plus ? Que l’on adore toujours autant cette rencontre avec les animaux de la ferme !

En fin de balade (et parce que nous avons marché plus de 4h en tout), nous nous sommes installé à la terrasse de la boutique du château pour déguster de délicieuses glaces au lait de ferme. Le caramel beurre salé est une tuerie et Loustique a dévoré son petit pot de chocolat !

Vous l’aurez compris, pour nous cette visite c’est un 20/20 ! et si vous avez la chance d’être en Normandie pendant cette période estivale je ne peux que vous conseiller de foncer au château de Canon !

Pour en savoir plus : 
Les Gardiens du Savoir - vous pouvez même jouer en ligne
Le château de Canon
La ferme pédagogique du château de Canon 

Les petits vétements de Marcel

« Maman Marcel il est tout nu« … c’est grâce à ce constat que je me suis décidée à tricoter pour Marcel !

Pas simple de trouver des modèles sympa pour un poupon de 30cm mais j’ai fini par trouver mon bonheur dans les pages d’un vieux magazine Avantage de 1995.

image

image

Fournitures : l’ensemble est réalisé pour un poupon Mon Premier Bébé Câlin 30cm de Corolle.
– Fil à tricoter Monaco Baby de Katia en coloris blanc et vert-blanc
– Aiguilles à tricoter n°2 et 3
– 2 petits boutons

Points utilisés : jersey endroit, point mousse et jersey endroit plumetis.

Je me suis régalé avec cette petits salopette. Les explications sont simples et le résultat est vraiment sympa. Je suis un peu moins satisfaite de l’encolure du gilet et je pense la reprendre d’ici peu. Mais Loustique est ravi et c’est le principal !

image

Pour celles que ça intéresse j'ai retrouvé les explications ici